Retour

Le violoniste et chanteur western Roger Collette s'éteint à 82 ans à Rouyn-Noranda

Le violoniste et chanteur western Roger Collette, résidant à Rouyn-Noranda, est décédé durant la nuit du 26 au 27 juillet dernier. Il avait 82 ans. M. Collette a accompagné plusieurs musiciens de renom, dont Marcel Martel, Paul Brunelle, Ti-Blanc Richard, Roger Miron et Jimmy James. Roger Collette a également lancé plusieurs albums en solo.

Un article de Félix B. Desfossés

Né en 1933 près de St-Boniface, au Manitoba, Roger Collette apprend le violon dès sa plus tendre enfance. À peine un adulte, il part déjà sur les routes du Canada pour accompagner la troupe de l'américain Curley Carter. Ce voyage le mène à Rouyn-Noranda où il rencontre l'amour. Il s'établit en Abitibi au début des années 1950.

Engagé dans les hôtels de La Sarre et de Rouyn-Noranda, il accompagne Lorenzo Fortin et ses Cavaliers Noirs, Jérôme Lemay (futur membre du duo Les Jérolas) ou encore le regretté Jimmy James sur les ondes télé de CKRN.

Avec Marcel Martel

En 1955, Roger Collette rencontre le légendaire chanteur western Marcel Martel à Rouyn-Noranda. En entrevue en 2013, Roger revenait sur ce moment important pour la suite de sa carrière.

À partir de 1956, Roger Collette se lance dans trois grandes tournées du Québec ainsi que des régions francophones du Canada et des États-Unis en compagnie de Marcel Martel et ses musiciens. Dans sa biographie Au jardin de mes souvenirs, M. Martel soulignait d'ailleurs la grande amitié qu'il avait développée avec lui.

Excellent violoniste tant dans le répertoire western que folklorique, Roger Collette fait sa marque dans le circuit western québécois.

Humble et discret, le musicien a joué sur plusieurs enregistrements bien connus de la chanson western au Québec. Avec Roger Miron, il a joué de la contrebasse sur le grand succès À qui le p'tit coeur après 9 heures ?. Lorsqu'il accompagnait Paul Brunelle, il a enregistré avec lui Au bord de la vallée. Ses enregistrements avec Marcel Martel sont nombreux, mais on le retrouve au violon notamment sur L'automne et toi et Ma belle Gaspésie.

Carrière solo

Marcel Martel produit les premiers enregistrements de Roger Collette en solo, sur étiquette London. Il habitait alors en Abitibi et se rendait à Montréal pour enregistrer. On découvre alors le talent de chanteur de M. Collette, dans un style se rapprochant de celui de Marcel Martel. Roger Miron prend ensuite le relais pour lancer d'autres albums de Roger Collette sur étiquette Guitare. Au total, il lance quatre 45 tours, six microsillons et quatre disques compacts.

Parmi les hauts faits de sa carrière, mentionnons ses spectacles donnés avec Edith Butler ainsi que ses présences au Tommy Hunter Show de CBC à Toronto ainsi qu'à l'émission de télévision Le Ranch à Willie, avec Willie Lamothe. M. Collette a aussi eu l'honneur d'accompagner Buck Owens lors du Stampede de Calgary, probablement en 1968.

Vers 2006-2007, Roger Collette abandonne la musique. Atteint d'un cancer, il combat la maladie durant de nombreuses années avant de s'éteindre en 2015. Ses funérailles auront lieu ce samedi 1er août à Rouyn-Noranda.

Le comédien rouynorandien Alexandre Castonguay a côtoyé Roger Collette au cours des dernières années. Voici ses souvenirs du violoniste.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine