Les accusations contre l'entreprise Novo Toiture, son propriétaire Martin Isabelle et son employé Nicholas Bélisle, sont tombées. Le juge Daniel Bédard a libéré les accusés ce matin au palais de justice de Val-d'Or.

L'entreprise et les deux hommes faisaient face à des accusations de négligence criminelle ayant causé la mort.

Le 21 août 2014, une femme a perdu la vie sur la route 117 à Rivière-Héva quand son véhicule a pris feu. Il venait d'être percuté par le chargement du camion de l'entreprise.

Le tribunal a conclu que la Couronne n'a pas été en mesure de soumettre des preuves directes en lien avec l'accident et la négligence criminelle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine