Retour

Les aînés du Québec demandent un gel des tarifs à Hydro-Québec

Le réseau FADOQ, qui représente 475 000 aînés québécois, réclame un gel des tarifs d'électricité. Hydro-Québec souhaite augmenter de 1,6 % ses tarifs à compter du 1er avril 2017.

La FADOQ demande aussi à la Régie de l'énergie, qui doit se prononcer sur la demande d'Hydro-Québec, de permettre l'octroi d'un rabais tarifaire à la clientèle âgée. L'organisme rappelle que près de la moitié des aînés québécois de 65 ans et plus vivent sous le seuil de la pauvreté.

La directrice générale de FADOQ Abitibi-Témiscamingue, Monic Roy, croit que les aînés de la région sont doublement affectés par cette situation. « Déjà, notre position géographique fait qu'on paie un peu plus cher en électricité et en chauffage que les gens des régions un peu plus au sud. On parle de Montréal, Québec. Ils ont un climat un peu moins rigoureux, parfois trois ou quatre degrés, ça fait une grosse différence sur une facture d'électricité. Aussi, nous, l'alimentation, les coûts sont généralement plus élevés. En partant, nous, on est affectés doublement, triplement par cette hausse de tarifs », souligne-t-elle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?