Retour

Les ambulanciers dénoncent la lenteur des négociations dans le secteur préhospitalier

L'impasse persiste dans les négociations du secteur préhospitalier au Québec ainsi qu'en Abitibi-Témiscamingue. Les paramédics demandent entre autres de mettre fin aux horaires de faction.

Selon le vice-président de la Fraternité des travailleurs et travailleuses du préhospitalier du Québec, David Gagnon, cette réalité touche davantage l'Abitibi-Témiscamingue en raison du vaste territoire à couvrir.« Les paramédics, lorsqu'ils reçoivent l'appel, sont à leur domicile, explique David Gagnon. Ils doivent se rendre à une caserne pour récupérer le véhicule ambulancier et ensuite se diriger vers l'appel. La personne qui appelle au 911 se fait dire "oui, l'ambulance est partie", mais dans les faits, il y a un délai de 8 à 10 minutes pour que l'ambulance soit réellement partie vers le domicile de la personne », soutient M. Gagnon.

Les ambulanciers affiliés au syndicat de la FTQ ont rejeté la dernière offre monétaire de l'employeur et promettent d'intensifier leurs moyens de pression.

Négociations au ralenti

David Gagnon affirme d'ailleurs que les négociations sont au ralenti depuis que le ministère de la Santé a quitté la table.

Il estime que seul le ministère peut résoudre le conflit de travail qui touche mille-500 travailleurs québécois, en grève générale illimitée depuis février.

« En ce moment, on ne fait pas confiance aux entreprises privées pour nous faire des offres raisonnables. On ne demande pas la lune, on demande quelque chose qui est très raisonnable. De leur côté, on ne sent pas qu'il y a une ouverture, ou qu'il y ait une capacité à négocier », estime David Gagnon.

Les paramédics de la région qui sont affiliés à la CSN sont eux aussi en conflit de travail depuis plusieurs mois et continuent les moyens de pression.

Toutefois, selon le président des paramédics de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Félix-Antoine Lafleur, un blitz de négociations serait en cours entre la partie patronale et le syndicat.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine