Retour

Les bâtiments du festival western et du centre Astro de Dolbeau-Mistassini seront démolis

Après avoir espéré pouvoir les conserver, les élus de Dolbeau-Mistassini se résignent finalement à procéder à la démolition des bâtiments du défunt festival western de Dolbeau-Mistassini et du centre Astro.

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Coutier, affirme que l’état des lieux ne laisse pas d’autre choix.

« Il n’y a rien de plaisant à faire ça, mais on est rendu à une évidence, on n’a pas le choix parce qu’on ne peut pas continuer à avoir des sites comme ça », déplore le maire.

Le site du festival western, qui a tenu sa dernière édition en 2015, est particulièrement affecté et la situation s’est détériorée récemment.

« À la fin de l’été passé oui, il y avait du vandalisme, mais ce n’était pas à ce niveau-là », constate-t-il. « Depuis les dernières semaines, c’est de façon exponentielle. »

Les efforts pour protéger le site n’ont rien donné même si les employés de la ville se rendaient sur place fréquemment pour placarder les bâtiments; la grange, le casino et le saloon subissent les assauts répétés des vandales. Au point que l’idée de préserver le site a dû être abandonnée.

« Tout ce qui existe de bâtiments sur le site n’existera plus à l’arrivée de l’été », assure Pascal Cloutier. Le coût de la démolition est estimé à 80 000 $.

La possibilité d’utiliser le site pour la formation des pompiers, comme ça avait été le cas pour le centre plein-air de Pointe Racine, a été abandonnée. Les efforts pour trouver des promoteurs intéressés à relancer le site n'ont rien donné.

« Oui ça fait mal au cœur », admet le maire qui avoue avoir été un fidèle du festival western qui a tenu sa 44e et dernière édition à l’été 2015.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine