Des résidents de Saint-Marc-de-Figury, près d'Amos, se sont bâti des cabanes à pêche bien particulières. Construites sur le lac La Motte, les cabanes tout en couleur attirent l'attention.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Le nouveau maire de la petite municipalité d'un peu plus de 800 habitants espère agrandir le site et y voir apparaître tout un village de cabanes à pêche.

Le maire de Saint-Marc-de-Figury, Daniel Rose, traîne "La tobus", la cabane à pêche, construite à l'image d'un autobus scolaire.

Elle fait partie du village de sept cabanes qui ont été rassemblées sur le lac La Motte.

« Le but de « La tobus », justement, c'était pour amuser les enfants ici, s'ils veulent faire des tours avec des motoneiges. Aussi, éventuellement, peut-être, on avait comme projet d'emmener des personnes âgées voir le village », dit-il.

On y retrouve aussi une Église, un bar laitier, un saloon et même un « Shack à patate ».

Cette initiative a été mise en branle l'an dernier par des citoyens, dont le maire, qui était conseiller municipal à l'époque. Daniel Rose y voit une future attraction touristique.

« Nous autres, on veut vraiment donner une image ... toutes sortes de cabanes, former un village, fantaisiste, avec des rues, peut-être éventuellement une patinoire, pour amuser les jeunes, un peu de tout, mais faire quelque chose de vraiment rassembleur », raconte le maire.

Le village de cabanes à pêche pique la curiosité.

Une vidéo des lieux prise par le maire a été vue des milliers de fois et a accumulé plus de 1700 partages.

L'intérêt virtuel ne s'est toutefois pas vraiment fait sentir au dépanneur du village, souligne Estelle Périgny.

L'an dernier, certaines cabanes à pêche ont été louées par les propriétaires. L'argent amassé a été remis à la Fabrique du village.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards