Retour

Les candidats aux élections se tournent vers le Témiscamingue pour la tenue de deux débats

À une semaine du scrutin jour pour jour, les candidats qui briguent le poste de député dans la circonscription d'Abitibi-Témiscamingue étaient de passage au Témiscamingue pour la tenue de deux débats électoraux.

La députée sortante Christine Moore (NPD), le bloquiste Yvon Moreau, la candidate libérale Claude Thibault et Aline Bégin ont d'abord croisé le fer ce midi à la station de radio CKVM dans le cadre d'un débat qui sera télédiffusé sur les ondes de TV Témis demain à compter de 19h15, puis en rediffusion à différents moments jusqu'au dimanche 18 octobre. Le candidat du Parti conservateur était pour sa part absent des deux événements.

Enjeux témiscamiens

Plusieurs thèmes qui touchent le quotidien des habitants du Témiscamingue ont été abordés, comme la couverture cellulaire.

« Il y a aussi toute la question des partenariats frontaliers avec l'Ontario parce qu'on est évidemment très proche de la frontière ontarienne, explique la directrice générale de TV Témis, Chloé Beaulé-Poitras. [Il y a aussi eu] une question au sujet de l'eau potable à Angliers, une municipalité qui n'a pas d'eau potable depuis presque 20 ans. La question autochtone également, donc vraiment, ça fait le tour des enjeux du côté de notre secteur. »

Rencontre avec les futurs électeurs

Des élèves de troisième à cinquième secondaire de l'école Rivière-des-Quinze de Notre-Dame-Du-Nord, au Témiscamingue, ont par la suite accueilli les quatre candidats.

Les jeunes avaient préalablement regardé les débats télévisés, participé à la boussole électorale de Radio-Canada et discuté des enjeux politiques en classe ainsi qu'avec leurs parents. Ils avaient donc pu préparer une série de questions destinées aux quatre candidats.

« On trouve ça quand même important, parce que ça va bientôt être notre rôle en société et les professeurs prennent le temps de nous rappeler comment c'est important de voter, explique l'étudiant de cinquième secondaire Danick Morin. On est plusieurs élèves à être d'accord avec ça et on est très intéressés par le projet. »

Ces élèves participeront également à un vote simulé le 19 octobre dans le cadre du programme « Vote étudiant ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine