Retour

Les chocolateries de la région tournent à plein régime

Les chocolateries de la région tournent à plein régime depuis une semaine.

La production de chocolat est revue à la hausse pour répondre à la demande à l'occasion de la fête de Pâques.

Dans le sous-sol des Chocolats Martine de Ville-Marie au Témiscamingue, on se prépare à l'événement depuis janvier dernier.

La propriétaire de Line Descôteaux explique que les ventes augmentent considérablement durant cette période.

« Pâques, ça représente toutes les fêtes. C'est comme si on regroupait ensemble la Saint-Valentin, Noël et toutes les petites fêtes de l'année. C'est au-delà de la moitié de la production en chocolat de toute sorte, mais c'est beaucoup de moulages », dit-elle.

Même cadence de travail à Choco-Mango de Val-d'Or où la préparation a commencé depuis plus d'un mois.

Là aussi, c'est la plus grosse période de l'année en termes d'achalandage et de vente.

Le personnel est même renforcé pour répondre à la demande, explique la chocolatière gérante Frédérique Bédard.

« Oui on s'attend à une super fin de semaine. On a des gens aussi qui viennent nous aider à faire des boites de chocolat, à emballer des moulages, donc de l'effectif supplémentaire, des amis qui viennent nous donner un coup de main. Habituellement on est 6, mais là on a 3 à 4 personnes supplémentaires qui viennent nous aider », mentionne Frédérique Bédard.

Plus d'articles