Retour

Les citoyens mis en demeure par la municipalité de Normétal refusent de payer

La municipalité de Normétal en Abitibi-Ouest a envoyé une mise en demeure au groupe de citoyens demandeurs d'une vérification comptable.

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

La vérification demandée par un groupe de dix citoyens avait révélé des irrégularités quant à la rémunération de la directrice générale de Normétal, Lyne Blanchet.

Le rapport avait également révélé ses augmentations de salaire sans approbation du Conseil municipal ainsi que des remboursements de dépenses sans pièces justificatives.

Ces irrégularités sont confirmées dans un avis juridique demandé par la Ville.

La mise en demeure envoyée par la municipalité de Normétal exige maintenant un paiement de près de 63 000 $.

Ce montant inclut les frais du rapport de Raymond Chabot Grand Thornton de 50 000 $, la facture de 11 000$ pour la rédaction de l'avis juridique de la firme Caïn Lamarre et 609 $ en frais de photocopies.Le groupe se défendSelon l’une des signataires de la demande de vérification comptable, Ghyslaine Camirand, le groupe de citoyens refuse de payer la facture de 63 000 $ et prépare sa défense en cour.« En droit, on ne peut évoquer sa propre turpitude, c'est-à-dire qu’on ne peut pas faire payer quelqu'un d'autre d'une faute qu'on a commise. Alors comme le conseil municipal a cautionné des irrégularités comptables, il ne peut pas en droit nous demander de payer pour une erreur qu'il a faite. »

« Il y a irrégularité »Ghyslaine Camirand se dit certaine que son groupe va gagner leur cause en cour.« Nous sommes certains de gagner notre cause. Parce qu'il y a irrégularité. Il y a preuve d'irrégularité. Là, c'est à savoir la responsabilité revient à qui. Est-ce que la responsabilité revient aux demandeurs de la vérification comptable ou le conseil municipal doit reconnaitre les responsabilités qu'il a devant une administration qui est douteuse? », explique Mme Camirand.L'Unité permanente anticorruption (UPAC) mène toujours une enquête à Normétal.Rejointe à ce sujet, la directrice générale de la municipalité, Lyne Blanchet, a refusé notre demande d'entrevue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine