Retour

Les CPE d'Abitibi-Témiscamingue joignent la mobilisation nationale

Les Centres de la petite enfance de l'Abitibi-Témiscamingue joignent la mobilisation nationale pour réclamer l'abandon des compressions de 120 millions de dollars imposées par Québec. Un plan de mobilisation régional sera adopté, mais des actions nationales sont déjà prévues par exemple la tenue de chaînes humaines chaque semaine, le lancement d'une pétition. Les CPE n'excluent pas la possibilité de réduire ou de fermer les services.

Selon la présidente du Regroupement des CPE de l'Abitibi-Témiscamingue, Manon Barbe, les CPE de la région font face à des coupes de plusieurs dizaines de milliers de dollars. « Si on prend pour un CPE de 60 places, c'est pas mal la moyenne dans la région, c'est environ 85 000 $, pour un CPE de 60 place. Ce qui veut dire environ l'équivalent de 3 postes d'éducatrices, 30 000 $ en administration de moins, 20 % de moins au niveau de la conciergerie et après ça entre 7 et 14 heures de coupures en cuisine », explique-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine