Retour

Les élus d'Abitibi-Témiscamingue réagissent à l'élection du gouvernement libéral 

Les élus de la région se prononcent aussi sur l'élection fédérale d'hier. Le ministre responsable s'est dit content de l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire. Le maire de Val-d'Or souhaite pour sa part voir certains projets de logements sociaux et d'infrastructures se réaliser.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Luc Blanchette félicite la réélection des néo-démocrates Christine Moore et Roméo Saganash au passage, mais il espère aussi que la région pourra bénéficier des engagements du Parti libéral en ce qui concerne les infrastructures.

Le ministre régional ajoute que ses demandes au gouvernement fédéral iront dans le sens des projets qu'ils a identifiés comme prioritaires. « Mes priorités personnelles, en tant que ministre de la région, demeurent toujours les mêmes et l'aérogare en est un. Le gouvernement fédéral sera sollicité », dit-il.

Voici notre entrevue complète avec Luc Blanchette.

Pierre Corbeil parle d'infrastructures

Pour le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, la population a choisi la continuité en réélisant les deux députés néo-démocrates dans Abitibi-Témiscamingue et dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou. Il se range derrière ce choix et y voit certains avantages, comme de pouvoir travailler avec des personnes qui sont déjà bien au fait des dossiers importants pour la communauté. Il a aussi hâte de voir comment vont se concrétiser les engagements du Parti libéral en ce qui concerne les infrastructures.

Le maire de Val-d'Or espère aussi que le gouvernement pourra étudier sous une nouvelle lumière le projet de téléphonie mobile et d'internet haute vitesse présenté par la Gestion de l'inforoute régionale de l'Abitibi-Témiscamingue, le GIRAT.

Le monde agricole réagit

Par ailleurs, du côté des producteurs agricoles, on est, de manière générale, satisfaits du nouveau gouvernement.

Le président des producteurs de lait de l'Abitibi-Témiscamingue, Gabriel Rancourt, a tenu à féliciter les deux députés néo-démocrates réélus dans la région et s'est dit heureux de pouvoir continuer à travailler avec eux. Il est aussi confiant de pouvoir maintenir le système de gestion de l'offre sous le gouvernement libéral.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine