Retour

Les groupes communautaires ont besoin de plus de financement, concède le PDG du CISSS-AT

Le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), Yves Desjardins, estime que les organismes communautaires auraient besoin de plus de financement.

Avec les informations de Thomas Deshaies

C'est ce qu'il a déclaré en marge de la séance ordinaire du conseil d'administration de l'organisation, qui avait lieu jeudi soir.

Rappelons que les organismes communautaires luttent actuellement pour un rehaussement substantiel de leur financement gouvernemental.

Yves Desjardins estime toutefois que les ressources sont limitées.

« C'est pour cette raison que je les ai mis en relation avec nos services, pour vraiment faire un continuum de soins avec nos services. Vous savez, notre établissement et le conseil d'administration l'ont déjà fait, on entérine le fait, et si on peut faire des représentations dans le sens que nos organismes communautaires aient plus de financement, on va le faire », ajoute Yves Desjardins.

Le CISSS-AT collabore avec plus d'une centaine d'organismes communautaires sur le territoire.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine