Retour

Les Huskies de Rouyn-Noranda, première équipe à percer le carré d'as des séries éliminatoires de la LHJMQ

Les Huskies de Rouyn-Noranda sont devenus la première équipe à percer le carré d'as des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en remportant à domicile une quatrième victoire consécutive dans la série de quarts de finale qui l'opposait à l'Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 5 à 1 vendredi soir.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

La meute donne le ton rapidement avec un but d'Alexandre Fortin avec à peine trois minutes d'écoulées en première période. Quelques minutes plus tard, Jan Dufek réussit à niveler la marque en battant le gardien Chase Marchand, qui voit ainsi sa séquence record sans accorder de but en séries éliminatoires stoppée à 223 minutes et 23 secondes.

L'Armada sort la tête haute

La menace de l'Armada n'ira pas plus loin. L'entraîneur, Joël Bouchard, est tout de même satisfait de la performance de son noyau de jeunes joueurs.

« J'ai des kids de 16-17-18 ans qui ont rivalisé avec la meilleure équipe au Canada, a-t-il lancé lorsqu'interrogé sur la performance de son équipe. [Et puis] on est amochés, on va dire les vraies affaires, c'est une grosse équipe qui joue fort, qui joue gros, qui joue vite. Val-d'Or, ça a été une série éprouvante. Il nous manquait une coche pour reproduire la magie de la première ronde. [Ils] sont déçus, mais [ils] sont fiers, mes gars sont déçus, mais sont fiers. »

Début de match affecté par la perte de Lauzon

Du côté des Huskies, la fête est modeste. L'entraîneur des Huskies, Gilles Bouchard, souligne que malgré un bon début de match, la perte de Jérémy Lauzon, coupé par un patin près de la carotide, a affecté le moral des troupes.

« On savait que c'était un match très important, on ne voulait pas retourner là-bas. [...] [Les] cinq, six, sept premières minutes, c'était parfait, puis on a pogné une punition, on est comme tombés mous, nonchalants, on a perdu le momentum complètement. Par la suite, il est arrivé l'histoire de Jérémy Lauzon. On ne jouait vraiment pas très bien par la suite. Après la première période, disons qu'on n'était pas vraiment de bonne humeur et il fallait se reprendre en main, se retrousser les manches. »

Jérémy Lauzon à l'hôpital

Le défenseur Jérémy Lauzon a dû être transporté à l'hôpital. L'espoir des Bruins de Boston originaire de Val-d'Or a reçu un coup de patin au cou au début de la première période. Le médecin responsable des Huskies, Dr Michel Parayre, précise que le hockeyeur était conscient et dans un état stable lorsqu'il a été transporté d'urgence. Selon lui, l'intervention chirurgicale sous anesthésie générale s'est tout de même bien déroulée.

« Il avait une lacération très profonde. [...] On voyait la carotide. Il a passé à un demi-centimètre près d'avoir quelque chose de semblable à ce que Clint Malarchuk pour ceux qui s'en souviennent avait subi. Il n'y a aucun organe majeur qui a été touché, la carotide, la jugulaire sont intactes, tel qu'on l'avait vu, souligne le médecin. Tout s'est bien passé au niveau de la chirurgie. »

À l'issue de la partie, il était toutefois trop tôt pour dire quand le joueur sera complètement rétabli.

Avantage numérique payant

En deuxième période, les choses se placent pour la meute qui inscrit trois buts, dont deux sur le jeu de puissance. Martin Dzierkals, Nikolas Brouillard et Alexandre Fortin s'inscrivent sur la feuille de pointage, comme Julien Nantel l'avait fait avant la fin du premier engagement. 

« On a marqué des buts importants en avantage numérique. On a progressé dans le match et on a joué beaucoup mieux en deuxième et en troisième, [donc] c'est très positif et félicitations aux joueurs », poursuit l'entraîneur-chef et directeur général des Huskies, Gilles Bouchard, avant d'ajouter que son équipe est sortie grandie de cette « belle leçon » contre l'Armada.

L'avantage du septième joueur

Rassuré sur l'état de santé de Jérémy Lauzon entre les deux premières périodes, Alexandre Fortin, auteur de deux buts, souligne que l'adversité fait partie du jeu. Le numéro 24 se dit confiant pour la suite des choses.

« Ça fait toujours du bien de produire un peu et je pense que ça va continuer de même. Je pense que ça montre qu'on est prêts et honnêtement on a eu une bonne saison, ça a été de même toute l'année et on reste autant focus qu'on l'était et ça va continuer de même. »

Le match s'est déroulé devant une foule record de 3 643 partisans.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine