Retour

Les Industries Blais reçoivent près d'un demi-million de dollars de Développement économique Canada

Les industries Blais de Rouyn-Noranda obtiennent un appui financier de 492 750 dollars afin de moderniser son système informatique de gestion intégrée. C'est le secrétaire parlementaire Greg Fergus qui en a fait l'annonce au nom du ministre responsable de Développement économique Canada (DEC), Navdeep Bains, lundi après-midi.

Avec les informations d'Angie Landry

L'aide financière annoncée aujourd'hui servira entre autres à acquérir, implanter et déployer un système informatique qui doit optimiser la productivité de l'entreprise. Greg Fergus a expliqué que les Industries Blais sont un exemple de réussite, tant par leur façon d'innover que dans la diversification de ses activités.

« C'est une compagnie avec une feuille de route qui brille, non seulement par le fait qu'ils font du bon travail ici dans la région, mais à travers le Québec, à travers le Canada, dans 19 pays à travers le monde, a fait valoir le secrétaire parlementaire. C'est ce qu'on veut : le gouvernement du Canada a mis l'accent sur l'innovation. Et ce qu'on veut dire, [c'est qu'on] veut que nos entreprises, non seulement utlisent des outils de fine pointe, mais qu'ils créent des marchés. »

Révolutionner la gestion des projets

Le directeur et propriétaire des Industries Blais, Jean-François Blais, a expliqué que l'entreprise travaille depuis plus d'un an à l'implantation d'un logiciel de gestion intégrée. Selon lui, l'utilisation de ce nouveau système révolutionnera le traitement des projets ainsi que la relation avec ses clients.

« Nous on veut que le client rencontre ses objectifs, explique-t-il. En général, pour un client, les objectifs c'est de ne pas avoir d'accidents [de travail], de faire [le projet] dans les délais - parce qu'il y a des investisseurs qui ont investi des sommes astronomiques à l'intérieur de ça - et le [réaliser] dans les coûts souhaitables. Une fois [que l'implantation du logiciel est faite], nous ce qu'on fait c'est qu'on est capable de leur présenter [le portail] pour qu'ils [l'adaptent] à leur façon. Et s'il y a des décisions à prendre, par rapport aux dépassements de coûts ou des choses comme ça, ils vont pouvoir les prendre parce qu'ils vont avoir l'information en temps réel. »

Selon Jean-François Blais, l'utilisation de ce nouveau logiciel permettra une meilleure communication entre la compagnie et ses clients, non seulement ici au pays, mais partout dans le monde.

Plus d'articles

Commentaires