Retour

Les jeunes footballeurs de la région tirent leur épingle du jeu

Bien que son développement dans la région soit encore récent, le football gagne en popularité en Abitibi-Témiscamingue. Un peu plus de cinq ans après la création de la Ligue de football du nord, des joueurs se démarquent déjà.

On en discute avec Laurent Barry, responsable de la section rouynorandienne de la Ligue de football du nord, Gaby Charette, entraîneur, et Philippe Denis, joueur.

Le football abitbien est né à Val-d'Or, en 2012. En 2015, Rouyn-Noranda entre dans la danse. Atomes, pee-wees et bantams se disputent les honneures régoinaux chaque année.

Même à l'extérieur de la région, nos joueurs impressionnent. Selon des entraîneurs d'expérience, il y a beaucoup de potentiel chez les jeunes de la région.

Le football devient même une motivation pour obtenir de bons résultats scolaires. Si les joueurs veulent continuer à évoluer au niveau collégial, ils doivent réussir en classe.

Des joueurs se sont par ailleurs fait remarquer grâce à une vidéo d'un match qui a circulé sur les réseaux sociaux. Six joueurs ont été recrutés par des équipes de Drummondville et Alma.

C'est le cas de Philippe Denis et son frère Samuel.

« J'essaierais d'aller universitaire. C'est sûr que c'est difficile parce qu'il y a 32 programmes collégiaux [et 8 programmes universitaires] », indique Philippe Denis.

Parmi les joueurs qu'il admire, on retrouve sans surprise Laurent Duvernay-Tardif, qui évolue pour les Chiefs de Kansas City tout en terminant ses études en médecine.

Pour entendre l'entrevue complète, consultez notre audiofil.

Plus d'articles