Retour

Les mines Abcourt achètent l'usine de traitement de Géant Dormant

Lueur d'espoir pour la mine Géant Dormant, située entre Amos et Matagami. Les Mines Abcourt ont acheté l'usine de traitement du minerai. Le minerai issu de la mine Elder à Évain, qui est par ailleurs entrée en production commerciale depuis le mois de janvier, pourra être traité à l'usine du Géant Dormant.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Selon l'ingénieur sénior d'Abcourt, Charles-Henri Bélanger, cette acquisition permettra de mieux contrôler les paramètres financiers de la production puisque l'usinage ne sera plus réalisé à forfait par une autre entreprise.

Il précise que l'objectif « était d'avoir notre usine et surtout d'être capables de fermer nos fins de trimestres pour avoir des revenus avec de l'or physique et non des revenus anticipés à partir des stock piles. »

Tout en prenant son temps, l'entreprise espère aussi relancer la production à la mine Géant dormant, ce qui pourrait créer près d'une centaine d'emplois.

« L'objectif n'est pas de partir en peur avec ce projet-là, c'est d'y aller il reste encore du développement, d'ouvrir les chantiers et au fur et à mesure qu'on va ouvrir les chantiers, ce minerai-là va être traité à l'usine de Géant Dormant. On ne veut surtout pas peser sur l'accélérateur trop rapidement », explique M. Bélanger.

L'usine a une capacité de traitement évaluée entre 700 à 750 tonnes de minerai par jour, soit environ 250 000 tonnes par année, ce qui devrait permettre de traiter le minerai issu des mines Elder et Géant Dormant de façon simultanée.

Elle était gérée par la firme Restructuration Deloite qui agissait exclusivement comme séquestre judiciaire pour les actifs de Mine Aurbec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine