Retour

Les motoneigistes surveillés sur les sentiers cette fin de semaine

Les clubs motoneigistes du Québec et la Sûreté du Québec (SQ) joignent leurs efforts pour mener une campagne de sensibilisation qui a débuté vendredi.

Ils surveillent la vitesse, le respect de la signalisation et la capacité de conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue.

Le Club motoneigistes de Rouyn-Noranda prend part à cette opération avec plusieurs bénévoles sur le terrain.

Pour le président Philippe Nantel, il est important d'être présent pour mieux informer les motoneigistes sur le respect du Code de la sécurité routière.

« On a une équipe de patrouilleurs et en collaboration avec la SQ, on fait des opérations de vérification, explique Philippe Nantel. En général, c’est assez bien respecté. C'est sûr que quelquefois, on a des contrevenants, comme partout ailleurs, mais avec la sensibilisation, on espère encourager les gens à respecter les lois. »

La Sûreté du Québec a constaté que certains motoneigistes ne respectent pas le Code de la sécurité routière. D’ailleurs, ces patrouilleurs ont délivré plusieurs constats d'infractions durant la journée de vendredi en lien avec la conduite sans permis, l'absence de sièges adaptés pour un deuxième passager ou pour excès de vitesse.

Selon le sergent Claude Doiron, le but est surtout de diminuer le nombre d'accidents sur les sentiers.

Depuis le 1er janvier 2016 et jusqu'à aujourd'hui partout au Québec, il y a eu 45 collisions impliquant des motoneigistes. C'est un chiffre qui est énorme.

Claude Doiron

« Depuis le 1er décembre dernier, c'est trois collisions impliquant des motoneiges qui ont été enregistrées au Québec, dit Claude Doiron. Ces chiffres-là sont très élevés et le but des opérations qui sont en cours est de faire diminuer ce bilan-là qui, malheureusement, a une certaine tendance à la hausse depuis les dernières années. »

Des opérations similaires auront lieu le 21 et 22 janvier dans le cadre des Portes ouvertes sur les sentiers de motoneige et du 21 au 29 janvier dans le cadre de la Semaine internationale de la sécurité à motoneige.

Plus d'articles

Commentaires