Retour

Les municipalités du Témiscamingue posent des gestes pour les nouveaux arrivants

Les municipalités du Témiscamingue sont présentement interpelées par des membres de la Planification stratégique de la MRC. Une tournée des 21 conseils municipaux est commencée depuis novembre dernier dans le but de favoriser leur engagement au plan stratégique du Témiscamingue.

Un texte de Tanya Neveu

Le plan stratégique a pour objectif d'augmenter la population témiscamienne de 500 personnes d'ici 2022.

Les municipalités sont donc sensibilisées quant aux petits gestes qu'elles peuvent poser pour attirer et retenir des nouveaux arrivants.

« On fait vraiment un diagnostic de comment ça se passe dans chacune des municipalités. On s'inspire de d'autres municipalités au Québec qui sont peut-être un peu plus avancées que nous là-dedans. On regarde les trucs qui sont très authentiques et très représentatifs de la municipalité », explique Catherine Drolet Marchand, chargée de projet en démographie pour la MRC de Témiscamingue.

« L'idée n'est pas de développer des trucs qui ne nous ressemblent pas et qui vont mourir avec le temps. On essaie de trouver ce qui caractérise la muncipalité et qui fait qu'on est bien accueilli quand on y arrive », ajoute-t-elle.

Des petits gestes qui font la différence

Plusieurs municipalités ont déjà mis en place des politiques d'accueil et de rétention des nouveaux arrivants.

C'est le cas de Moffet et de son maire, qui offre une tarte au sucre à chaque nouvel arrivant.

La municipalité de 187 personnes compte 18 nouveaux arrivants depuis l'automne 2017.

« En plus, on s'est dt qu'on pouvait les aiguiller et les orienter s'ils avaient des projets économiques ou agricoles ou quoi que ce soit, de leur montrer quels sont les programmes qui existent et les orienter vers les ressources spécialisées là-dedans », poursuit-il.

Les entreprises et les organismes seront aussi interpelés dans cette démarche.

Plus d'articles