Retour

Les olympiques du sauvetage minier - le Canada sera-t-il vainqueur? 

La Compétition internationale de sauvetage minier débute aujourd'hui à Sudbury. Les équipes canadiennes ont-elles de bonnes chances de se tailler une place sur le podium? 

Un texte de Stéphany Laperrière

Pour la première fois, le Canada est l'hôte de la Compétition internationale de sauvetage minier. 

Ce sont 28 équipes provenant d'une quinzaine de pays qui viendront s'affronter dans la capitale du nickel. 

Aucune équipe canadienne n'a déjà remporté cette compétition, mais l'histoire voudrait que le Canada en sorte vainqueur cette année. 

En effet, depuis la naissance de l'évènement en 1999, l'équipe gagnante provient généralement du pays hôte.

Plusieurs facteurs pourraient expliquer ce phénomène, selon le bénévole en sauvetage minier et juge à la compétition, Jean Chenier.

« Les processus [de sauvetage] sont assez différents entre certains pays », dit-il, en expliquant que les règles que doivent suivre les participants sont choisies par le pays hôte.

Il rappelle toutefois que les procédures de sauvetage qui servent à l'évaluation des concurrents sont disponibles sur le site Internet de la Compétition.

Autre facteur: la langue. « La Chine et les autres pays vont avoir des traducteurs et quand tu traduis quelque chose ce n'est pas toujours la même manière...Quand nous autres on avait été en Pologne deux ans passés, c'était dur », ajoute Jean Chenier.

Malgré tout, les équipes canadiennes feront face à des adversaires de taille.

« Certaines équipes c'est à temps plein, c'est leur vie. Tandis qu'ici au Canada, on est juste, comme on dit, des volontaires. Six sessions par année à part des compétitions, donc ce n'est pas à temps plein », dit-il.

La Competition internationale de sauvetage minier se déroule du 19 au 26 août, mais les épreuves de sauvetage minier et les examens théoriques auront lieu du 23 au 25 août.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine