Retour

Les Pirates de Ville-Marie attirent les foules

Un an après la création de l'équipe de hockey les Pirates de Ville-Marie, les partisans sont au rendez-vous. Alors que plusieurs se disaient sceptiques de la réussite de cette équipe de hockey junior, l'organisation estime qu'il y a en moyenne 450 personnes lors des parties à domicile.

Un reportage de Tanya Neveu

L'engouement est tel qu'un autobus scolaire plein à craquer s'est rendu vendredi dernier à Temiscaming, alors que les Pirates affrontaient les Titans de Temiscaming.

Plus d'une cinquante de partisans des Pirates se sont massés à l'intérieur de l'autobus scolaire. C'était la première fois que les dirigeants des Pirates organisaient un transport collectif pour les partisans.

Ces derniers ne voulaient pas manquer cette « guerre » de la 101.

Plus de la moitié des joueurs des Pirates de Ville-Marie sont des athlètes de l'Abitibi-Témiscamingue, ce qui attire plusieurs membres de leurs familles.

Donald Arpin et Sylvie Mayer suivent leur fils, Benoît Arpin, dans la majorité des parties à domicile.

« On voit du monde de toutes les classes sociales, de tous les âges, qu'on ne voyait pas avant à l'aréna. L'engouement est là et c'est intéressant de voir ça », explique Donald Arpin.

Gagner son pari

Il y a un an, Françoise Éthier, la cheffe des opérations et vice-présidente des Pirates, a décidé d'investir temps et argent dans l'organisation de l'équipe, même si plusieurs personnes dans son entourage tentaient de la décourager.

« Il y a peu de gens qui croyaient en nous. On nous disait que ça ne fonctionnerait pas, qu'on était une petite région, une petite localité », explique-t-elle.

Pourtant, à Temicaming, deux estrades sont occupées par des partisans des Pirates, ce qui fait dire aux actionnaires qu'ils ont gagné leur pari.

« C'est une réussite. On travaille fort, mais c'est un belle réussite et une grande fierté pour tous les actionnaires », se réjouit Francoise Éthier.

La présence de nombreux partisans motive les joueurs de l'équipe des Pirates, comme le constate le gardien de but Jean-Mathieu Ouellet.

« C'est sûr que quand tu es à Temiscaming contre ton plus grand rival et que tu entends "Go Pirates, go", ça fait toujours plaisir », dit-il plein sourire.

Les Pirates de Ville-Marie sont 3e au classement de la division nord, ce qui leur confirme une place dans les séries éliminatoires.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards