Retour

Les plaintes relatives aux services de télécom-télévision bondissent de 73 %

Au Canada, entre août 2017 et janvier 2018, le nombre de plaintes déposées auprès de la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision (CPRST) a bondi de 73 % par rapport à la même période l'an dernier.

Avec les informations de Lise Millette

Les causes de récriminations les plus fréquentes demeurent la non-divulgation ou l'inexactitude de renseignements sur les conditions de service.

Le fournisseur Bell a reçu le plus grand nombre de plaintes, suivi par Rogers, qui arrive au deuxième rang.

Josée Thibault, commissaire adjointe à la Commission des plaintes, affirme qu'il est difficile d'expliquer pourquoi Bell est surtout visé.

« Bell détient encore la plus grande part des plaintes, la raison exacte est difficile à identifier. C'est vrai que Bell a une très grande part du marché, alors ça pourrait expliquer une part de cette situation-là », souligne-t-elle.

Réglées à 90 %

Mme Thibault précise que 90 % des plaintes traitées ont été réglées à la satisfaction des deux parties.

Bell est l'une des marques de l'entreprise de communication BCE, tout comme Télébec, qui dessert dans l'Abitibi-Témiscamingue.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une maman bouledogue amuse son petit





Rabais de la semaine