Retour

Les réseaux sociaux, un moyen de communication efficace pour les petites municipalités

Plusieurs villes de la région sont très actives sur les réseaux sociaux, d'autres sont carrément absentes. Fait intéressant, certaines petites municipalités se servent abondamment des médias sociaux pour joindre leurs citoyens. C'est le cas de Preissac qui effectue un travail efficace avec sa page Facebook.

Facebook, une priorité

« Quand je suis arrivée en poste, en janvier 2015 - je viens du monde des communications - je voyais qu'il y avait place à amélioration, affirme France Daoust, agente de développement à la municipalité de Preissac, en entrevue à l'émission Des matins en or. Le conseil municipal et la direction m'ont donnée une belle latitude sur ce côté-là. Peu à peu, la page Facebook a évolué, le site web a changé [et est devenu plus] accessible facilement pour les Preissacois et les gens de l'extérieur. Pas à pas, la page Facebook a pris de l'ampleur. Les gens l'apprécient beaucoup, partagent... c'est avec grand plaisir que je suis administratrice de cette page! »

Cette présence sur les réseaux sociaux a concordé avec la mise en ligne d'un nouveau site web pour la municipalité, à l'automne 2015. Depuis, l'utilisation de Facebook fait partie de la routine de France Daoust. Elle dit d'ailleurs en faire une de ses priorités.

Utilisation judicieuse des outils de communication

Chacun des outils de communication à la portée de la municipalité trouve son rôle précis. Le journal local, L'Alliance, paraît une fois par mois. Il permet d'informer la population sur une grande variété de sujets. La page Facebook est un complément au quotidien au journal. Le site web de la Ville de Preissac offre, de son côté, une information plus générale. Des bulletins d'informations sont aussi envoyés par la poste pour joindre les gens qui n'auraient pas Internet.

Un contact privilégié avec les citoyens

Mme Daoust voit plusieurs avantages à se servir des nouveaux moyens de communication. Elle constate que l'administration municipale peut se rapprocher de ses citoyens. « C'est tellement convivial et on est tellement près de la population. Avec les citoyens, on interagit directement. C'est un gros plus pour une municipalité, en tout cas, pour nous autres. On réalise qu'on est en lien direct avec les citoyens à tous les jours », témoigne-t-elle.

La page Facebook de Preissac compte plus de 500 abonnés et ce chiffre est en constante augmentation. « Ça prend de l'ampleur de semaine en semaine », constate France Daoust.

Plus d'articles

Commentaires