Retour

Les scouts de retour à Val-d'Or après un hiatus de 4 ans

Pour la première fois en quatre ans, un camp d'été scout est organisé à Val-d'Or : depuis mardi soir, et jusqu'à dimanche, 13 enfants de 7 à 11 ans sont rassemblés au camp des scouts, situés au bord du lac Bayeul. Le camp avait été annulé dans les années dernières à cause du manque de bénévoles et d'une réorganisation du Groupe Scout de Val-d'Or. Incursion à la découverte de la nature dans la discipline et la spiritualité.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

À 7 h 30 le matin, les animateurs du camp sortent les louveteaux et les louvettes de leur tente et les petits castors de leur chalet. Trente minutes plus tard, tout le monde est rassemblé près du lac pour hisser le drapeau. Ces rituels font partie de nombreux autres qui perdurent dans le temps, explique l'animatrice responsable, Chantal Caron, au nom de meute d'« Akéla ».

« C'est le même chant que nous on chantait il y a 25 ans, ça ne se démode pas certaines affaires », fait-elle valoir.

À vos cartes et boussoles!

La survie en forêt, c'est ce qui attire la plupart des enfants dans ce groupe.

« J'aime ça apprendre des techniques de survie, j'aime ça m'amuser avec mes amis », lance l'un d'entre eux. « Des techniques de feu, des noeuds... des noeuds pour faires des cabanes...puis des affaires comme ça », renchérit un autre adepte du mouvement initié au début du 20e siècle par Robert Baden-Powell.

« C'est la première fois que je vais dormir dans une tente et je suis vraiment stressée », ajoute une autre jeune fille.

Partage et travail d'équipe

La spiritualité est aussi omniprésente dans les rituels. Les enfants sont régulièrement invités à faire la prière. Selon la chef de groupe Claudie Boucher, surnommée « Balou », c'est un apprentissage qui concorde avec les leçons de civisme, de partage et de travail d'équipe.

« Peu importe la religion, il faut que l'individu croie à quelque chose, ce qui permet d'avancer », indique-t-elle.

Le financement demeure un défi pour l'organisme. Il espère toucher un héritage de près de 80 000 dollars légué par un ancien scout valdorien. Cependant, à cause d'un litige avec le liquidateur testamentaire, le dossier sera entendu devant la cour supérieure en septembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine