Un but de Samuel Dove-McFalls à 9 m 58 en première période de prolongation a donné la victoire aux Sea Dogs de Saint-Jean, 2 à 1, sur les Foreurs de Val-d'Or, vendredi.

Un texte de François Le Blanc

La ville portuaire prend l'avantage 1-0 dans la série quart de finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ)..

Mais la grande vedette du match est sans contredit le gardien des Foreurs, Étienne Montpetit. Il a été élu la première étoile du match malgré la défaite des siens. Le cerbère a arrêté 66 des 68 tirs dirigés contre lui. La foule au Harbour Station de Saint-Jean lui a réservé une ovation pour sa performance.

Malgré tout, Étienne Montpetit reste humble. « Bien, ça fait chaud au coeur, mais je me concentre sur mon match. Je me concentre sur mon jeu », dit-il.

Depuis le début des séries, il donne beaucoup d'occasions à son équipe d'être compétitive. Même ses adversaires sont admiratifs, dont son vis-à-vis Callum Booth. « Il a bien travaillé. Son travail nous a compliqué la tâche ».

« Leur gardien a très bien joué. Il faut leur donner crédit. Ils ont suivi leur plan de match », affirme l'auteur du but gagnant, Samuel Dove-McFall.

L'attaquant ajoute qu’Étienne Montpetit était difficile à déjouer, mais les Sea Dogs sont demeurés patients. « On était confiant. Il fallait juste continuer à faire ce qu'on faisait et ç'a débloqué. C'est sûr que c'est frustrant un peu quand le gardien joue aussi bien », reconnaît Samuel Dove-McFall.

Victoire rassurante pour les Sea Dogs

Cette victoire soulage les Sea Dogs. Val-d'Or menait 1-0 après 47 minutes de jeu. Saint-Jean, largement favorite pour tout gagner cette saison, a travaillé très fort pour battre Étienne Montpetit et les Foreurs, 14e au classement, comparativement à la première place des Sea Dogs cette saison.

« Dans cette ligue, explique Callum Booth, n'importe quelle équipe peut battre une meilleure. C'est juste l'équipe qui travaille le plus fort. Donc, on a bien fait, on les a poussés. C'est bien d'avoir la première victoire, mais il y en a trois autres à avoir. »

Défaite crève-coeur pour les Foreurs

Les Foreurs avaient l'adversaire dans les câbles, mais ils n'ont pu l'assommer. Il y a donc des ajustements à faire. Les Foreurs ont seulement 14 tirs au but. Il sera difficile de garder ce rythme.

« C'est sûr que c'est dommage, explique Étienne Montpetit, mais en séries, aussitôt que la partie est finie, on passe à autre chose. On tourne la page. »

Il ne croit pas que la troupe sera démoralisée. L'entraîneur-chef, Mario Durocher, est du même avis. Les Foreurs seront au rendez-vous samedi soir.

« Il faut se lever la tête et faire la même chose dans la deuxième partie. Ce qu'il faut faire, c'est avoir des matchs serrés pour avoir des chances de gagner », estime Mario Durocher.

Il ne lance pas de reproches à ses joueurs, mais il ajoute: « La seule chose que je regrette, c'est qu'en troisième période, on a juste eu un lancer. Puis, on n'a pas eu de tirs de qualité. On s'est débarrassé de la rondelle un petit peu trop. On menait, mais on était sur les talons. En supplémentaire, on a eu trois chances qui auraient pu tourner en notre faveur. Je ne suis pas sûr qu'on a vu le meilleur des Foreurs de Val-d'Or. L'effort était là, mais on était deuxièmes sur la rondelle. Ça fait qu’il faut qu'on les épuise. »

Le deuxième match a lieu samedi au Harbour Station de Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine