Retour

Les tests de streptocoques et les vaccins toujours offerts dans les pharmacies

Frais accessoires : la plupart des services offerts par les pharmaciens seront maintenus.

Frais accessoires : la plupart des services offerts par les pharmaciens seront maintenus.

Depuis minuit, la loi interdit de faire payer aux patients des frais accessoires pour des soins et des services couverts par le régime public d'assurance-maladie.

Cependant, cela ne s'applique à tous les services offerts par les pharmaciens. À la pharmacie Proxim Côté, Goulet et Savard à Rouyn-Noranda, on affirme qu'il a eu plus de peur que de mal, soutient le pharmacien Francis Brassard.

« Les vaccins courants sont gratuits, la vaccination voyage ou les vaccins accessoires comme pour le Zona peuvent être toujours facturés aux patients pour qu'ils n'aient pas besoin d'aller au CLSC à ce moment-là.Pour ce qui est des cultures de gorge, pour la bactérie le streptocoque, le service est maintenu. Il y a des frais, oui, à la pharmacie qui vont être facturés aux patients directement », explique-t-il.

Ce que cela aura fait si jamais on n'avait pas pu continuer cette facturation-là [le test du streptocoque], le patient aurait dû chaque fois se présenter à l'urgence ou au cabinet du médecin pour effectuer un prélèvement.

Le pharmacien Francis Brassard

Il y a tout de même certains changements associés aux frais accessoires explique Francis Brassard : « Si un patient est pris en charge pour une maladie comme l'hypertension ou le diabète par son médecin ou par le pharmacien directement, à ce moment-là, je n'ai pas le droit de lui facturer des frais de test pour la prise de tension ou la prise de glycémie, parce que c'est moi qui prends en charge. Si, par contre, le patient se présente à la pharmacie et veut faire prendre une mesure de glycémie, j'ai le droit de lui facturer des frais pour le service de l'infirmière ou le coût du matériel utilisé. »

Le ministre Gaétan Barrette affirme que les professionnels qui vont défier la loi et imposer des frais pour des services devenus gratuits s'exposeront à des sanctions.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine