Retour

Les Volubiles donnent leur 100e spectacle devant une salle comble

C'est devant une salle comble de plus de 200 personnes que Les Volubiles ont donné leur 100e spectacle à Rouyn-Noranda. Ce groupe de quatre improvisateurs menés par un maître de jeu et accompagnés de musiciens, font rouler un concept humoristique unique depuis 8 ans.

Toujours nerveux, même après 100 spectacles

Interrogé deux minutes à peine avant d'entrer en scène, Pascal Binette, maître de jeu des Volubiles, se disait « très très nerveux ». « C'est comme sauter en parachute, dit-il, avant, ça ne te tente pas, mais une fois que tu es dans les airs, c'est le fun! »

Virgil Héroux-Laferté est l'un des quatre improvisateurs du groupe. Pour lui, c'est grâce au public s'ils en sont maintenant à la 100e représentation. « On sait que le public est là. C'est eux autres qui nous supportent depuis 100 représentations - et plus avec les corpos - on se sent bien par exemple. On se sent chez nous. On se sent bien, mais fébriles », lance-t-il.

Progression constante

Pascal Binette joute qu'il n'aurait jamais cru se rendre aussi loin avec ce projet qui gagne constamment en popularité, année après année. « On a commencé tout petit devant 35 ou 40 personnes, se rappelle-t-il, et à chaque 2 ou 3 ans, on est obligés de grandir. On est rendus à 220 [personnes] et c'est sold out encore. Nous-mêmes on n'arrive pas à le croire. On pensait que ce serait une niaiserie qui durerait un an ou deux. On ne le croit pas que ça fait 8 ans! »

On s'attache à ces petites bêtes là!

Il y a 4 ans, Louis-Philippe Gingras s'est joint aux Volubiles en tant que musicien. Il habite maintenant à Montréal où il poursuit une carrière musicale avec un succès grandissant. Pourtant, il tient à continuer d'accompagner les Volubiles sur scène. Et lui aussi doit improviser. « De un, je braille ma vie de rire chaque fois que je fais ça. C’est un exutoire, dit-il, mais aussi, c’est une job tough dans le sens où ne sait jamais exactement ce qu’on va jouer […] C’est un beau challenge au niveau musical. »

Un concept gagnant

Le concept des Volubiles est sommes toutes assez simple. « Les Volubiles relèvent une douzaine de défis humoristiques spontanés par spectacle. À leur arrivée, les spectateurs sont invités à écrire des thèmes et des mots sur des coupons. Le maître de jeu les utilise afin de défier les comédiens et déterminer les thèmes tout au long de la soirée. Les spectateurs sont également impliqués dans plusieurs décisions, en choisissant, entre autres, le lieu ou les personnages de l’histoire. Le maître de jeu peut intervenir à tout moment au cours des sketchs afin de donner de nouvelles contraintes, approfondir un aspect intéressant, changer le cours des événements ou impulser une nouvelle dynamique aux histoires... Il décide également de la durée des épreuves », décrit-on sur leur page Facebook.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine