Retour

LHJMQ : Huskies et Foreurs veulent poursuivre leur règne au sommet du classement

Les entraîneurs des deux équipes de hockey junior de la région entament la deuxième moitié de la saison avec optimisme : Gilles Bouchard et Mario Durocher espèrent pouvoir maintenir leur hégémonie sur le classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) jusqu'à la fin de la campagne.

C'est dans une position confortable que l'entraîneur des Huskies de Rouyn-Noranda entame la deuxième moitié de la saison 2015-2016. Perchée au sommet du classement de la LHJMQ, sa meute peut même se targuer d'avoir l'une des meilleures fiches des équipes canadiennes de hockey junior. Mais Gilles Bouchard ne fait pas dans la prétention. Il est primordial, selon lui, de demeurer terre à terre.

Un match à la fois

« On ne veut rien changer, on veut continuer de travailler en équipe, respecter l'identité de l'équipe et travailler ensemble, explique-t-il. On veut mettre le focus [sic] vraiment un match à la fois, on ne veut pas regarder trop en avant non plus. Je pense que c'est de cette façon qu'on va continuer à réussir à avoir de bonnes performances et à maintenir le cap. »

Même son de cloche à l'autre bout de la route 117, où l'entraîneur du Vert et Or, qui a déjà une victoire en poche après avoir arraché un premier match sur la route à l'Armada de Blainville-Boisbriand, espère que ses patineurs « [retrouvent] leurs jambes » rapidement, après une pause de dix jours pour la période des fêtes.

Parcours plus ardu d'ici la fin du calendrier

Mario Durocher souhaite entre autres travailler sur le jeu de puissance et sur la chimie, lui qui dispose d'une équipe rapide et peut compter sur des hommes de confiance pour trouver le fond du filet à forces égales - l'ultime preuve étant la participation de l'attaquant Julien Gauthier (29 buts et huit mentions d'aide en 30 matches) aux championnats mondiaux de hockey junior en Finlande. Satisfait du « pas de géant » franchi par le désavantage numérique de son équipe, l'entraîneur, garde cependant la tête froide, anticipant une fin de saison plus ardue.

« On joue contre Rouyn, puis Gatineau. Ça va être deux grosses games tout de suite, observe-t-il. Je pense qu'il faut commencer comme un genre de mini-camp, jusqu'à temps que les transactions soient finies avec les nouveaux gars qui entrent, pour qu'ils entrent dans notre système. Je pense que de jouer dans notre division, ça va nous permettre de bien nous préparer pour les séries éliminatoires », poursuit Mario Durocher, faisant valoir le jeu plus relevé dans la division Ouest du circuit Gilles Courteau. 

Acquisitions

Les deux équipes de la région, qui trônent au sommet du classement de la LHJMQ depuis plusieurs semaines, pourront compter sur l'intégration de forces vives au sein de leur formation respective, ayant toutes les deux été actives sur le marché des transactions en décembre.

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont mis la main mardi sur l'un des défenseurs les plus convoités de la LHJMQ en la personne de Nikolas Brouillard, laissant filer le vétéran Alexandre Sills vers Québec. La meute avait auparavant rapatrié l'attaquant de puissance Anthony-John Greer, qui évoluait à l'Université de Boston depuis le début de la saison.

Le jeune défenseur David Henley, originaire de Val-d'Or, retrouve quant à lui le chemin de la maison après avoir passé deux campagnes et demie à Charlottetown. Les Foreurs ont aussi obtenu, des mains de l'Océanic de Rimouski, l'ailier droit François Beauchemin en retour d'Alexandre Grisé et de Julien Proulx. Le défenseur tchèque Filip Pyrochta s'amène finalement à Val-d'Or, en échange de Vincent Lanoue et de Daniel Krenzelok qui évolueront ensemble à Victoriaville.

La période des échanges se poursuit jusqu'au 6 janvier. 

Retour à la maison

Les deux équipes de hockey junior de la région, qui ont disputé leur premier match de retour des fêtes sur la route, évoluent à domicile ce soir : les Foreurs de Val-d'Or accueillent les Voltigeurs de Drummondville au Centre Air Creebec alors que les Huskies de Rouyn-Noranda croisent le fer avec l'Armada de Blanville-Boisbriand à l'aréna Iamgold.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine