Retour

LHJMQ : Les Huskies disposent des Mooseheads dans un duel d'entraîneurs « émotif »

Les Huskies ont finalement eu plus de fil à retordre que prévu lors de la première ronde des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) contre les Mooseheads d'Halifax. Alors que plusieurs analystes prévoyaient un balayage des champions en titre de la Coupe du Président, il aura fallu six matchs à la meute pour disposer de la quinzième équipe au classement dirigée par leur ancien entraîneur, André Tourigny. La meute croit cependant que l'adversité rencontrée dans les Maritimes est de bon augure pour la suite des choses.

Les Huskies profitent d'un avantage numérique tôt en première période pour s'inscrire au pointage. Hors de question de revivre l'angoisse d'une prolongation, explique l'entraîneur Gilles Bouchard.

« Ils ont vraiment joué une game de playoffs, analyse-t-il à l'issue de la victoire de 5 à 2. Offensivement et défensivement, ils ont joué avec beaucoup d'intensité, de détermination. Il faut rendre crédit à Halifax qui n'ont pas voulu nous laisser un pouce dans cette série-là. La ligne est mince, on a gagné deux game en overtime dont une en sixième période... »

C'est d'ailleurs le match numéro 5, au cours duquel les Huskies ont comblé un retard de deux buts avec quelques minutes à jouer, qui a fait la différence, ajoute-t-il.

« Ils ont réalisé qu'il n'y a pas une série qui va être facile, poursuit-il, confiant que ses troupes ont appris la leçon. Maintenant, je ne suis pas inquiet qu'ils vont être prêts. On l'a vécu, on a vécu de l'adversité, des suspensions, des blessures. Là, on a encore des blessures, on va jouer avec le monde qu'on a, on va se tenir ensemble et on va trouver le moyen de performer une game à la fois. »

Un duel « émotif », dit Tourigny

Au banc des Mooseheads, l'entraîneur André Tourigny, qui a piloté la meute pendant 11 saisons parle d'un duel « émotif ».

« C'était jouer un peu contre mon bébé dans le sens que je me suis battu pour eux autres pendant longtemps, fait-il valoir. Gilles [Bouchard] c'est mon chum. Myers, Lauzon, Beaudin, Ford... tous ces gars-là, c'est mon dernier draft comme [directeur gérant]. L'année passée j'ai levé la coupe avec eux-autres, ils m'ont fait vivre des émotions extraordinaires, on est allés à la Coupe Memorial, on a passé du temps ensemble. »

Des outils pour le reste de la route

Auteur d'une mention d'aide sur le but gagnant, l'attaquant Gabriel Fontaine prend des notes pour la suite. « [C'est] du bagage, pour les jeunes joueurs qui n'ont jamais connu les séries, je pense que de voir que les séries, ça tient à pas grand chose, insiste-t-il. Tout peut arriver, je pense que c'est une grosse partie de ce qu'on va apporter pour la prochaine série. »

Les Huskies connaîtront leur prochain adversaire à l'issue de la série entre Gatineau et Cap-Breton, mardi soir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine