Retour

LHJMQ : Les Huskies échappent le premier match de quart de finale contre l'Armada

L'Armada de Blainville-Boisbriand a remporté le premier match du second tour des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) contre les Huskies de Rouyn-Noranda 1 à 0. Malgré l'incapacité des Huskies à percer l'énigme Samuel Montambeault, la troupe de Gilles Bouchard assure ne pas avoir dit son dernier mot.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

L'aréna Iamgold était gonflé à bloc pour ce premier match de quart de finale. Mais la foule n'a pas été suffisante pour permettre aux Huskies de l'emporter.

Après avoir chassé un cinq minutes de pénalité, la meute flanche devant un tir de la pointe dévié par le joueur de centre Miguel Picard. Daven Castonguay obtient une mention d'aide sur le seul et unique but de la rencontre.

L'Armada demeure prudente

L'entraîneur de l'Armada, Joël Bouchard, croit que son équipe peut faire mieux.

« [Ne vous] faites pas de cachettes, les gars sont dédiés. Mais être dédiés et travailler fort, ce n'est pas une option, a confié l'entraîneur à l'issue du match. Ça prend la ''dedication... an bring it on the ice''. Je ne pense pas qu'on ne l'a pas amené [du tout], je ne pense pas qu'on a été horribles. Je pense qu'on a bien joué, mais on est meilleurs que ça. Il manquait plein de petites choses. [Quand] tu les connais tes gars. On s'est mis le pied dans la série et eux vont revenir forts demain », a-t-il poursuivi, s'attendant à voir la meute rebondir à l'occasion du deuxième match à la maison en deux jours.

Gilles Bouchard confiant

Dans le vestiaire des Huskies, l'entraîneur-chef Gilles Bouchard est moins sévère.

Il souligne que la série est encore jeune et dit être confiant de voir son équipe battre la trappe de l'Armada et percer l'énigme Samuel Montambeault, qui a contribué devant le filet à mettre un terme à la saison des Foreurs de Val-d'Or lors du premier tour des séries.

« Ce n'est pas le début qu'on voulait, c'est sûr, a lâché l'entraîneur-chef et directeur général, qui a mis la main sur les trophées Ron-Lapointe et Maurice Filion, respectivement remis à l'entraîneur et au directeur général de l'année, lors du Gala des rondelles d'or tenu plus tôt cette semaine. En première période on a eu des chances de marquer, mais on a manqué de cohésion. »

Se simplifier la vie

Le capitaine des Huskies abonde dans le même sens. Francis Perron ajoute que son équipe doit éviter de chercher le jeu parfait et garder les choses simples.

« Ça va faire du bien pour tout le monde de réaliser qu'on n'est pas invincibles [et] qu'il y a des équipes qui peuvent nous mettre une bonne adversité, souligne Perron. Il manquait un peu de trafic devant Montambeault, ça c'est sûr, un gardien comme lui, ça va prendre beaucoup plus de trafic devant le filet. Il va falloir se tenir loin du banc des punitions, ça c'est sûr que ça nous enlève du momentum. »

Le second match sera présenté samedi soir à Rouyn-Noranda. Les Huskies prendront ensuite la route de Blainville-Boisbriand pour les matchs trois et quatre, les mardi 12 et mercredi 13 avril. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine