Retour

LHJMQ : que font les étoiles de la glace pendant l'été?

Les hockeyeurs de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) prennent peu de vacances en été. À quelques semaines du début des camps d'entraînement, ils sont déjà à l'entraînement et certains sont sur la glace. Les joueurs veulent mettre toutes les chances de leur côté et doivent donc arriver au camp dans une forme optimale.

Le reportage de Marc-Olivier Thibault

Le défenseur rouynorandien Jacob Neveu s'entraîne tout l'été en prévision du camp des Huskies.

« On en profite pour améliorer notre jeu, nos faiblesses et juste... si t'as besoin de prendre du poids, prendre du poids. Si t'as besoin de perdre du poids, perdre du poids, énumère-t-il. C'est ça qu'on fait durant l'été. Moi, l'an passé j'ai eu un blessure à la cheville, donc j'ai surveillé ça. J'ai réentraîné ma cheville. »

Le temps idéal pour se perfectionner

La saison estivale n'est donc plus synonyme de repos, mais de perfectionnement. Chez les Foreurs de Val-d'Or, une quinzaine de joueurs ont déjà sauté sur la glace cette semaine pour un entraînement à Sherbrooke.

Les hockeyeurs d'aujourd'hui se doivent d'être actif douze mois par année explique l'entraîneur-chef des Foreurs, Mario Durocher.

« Un joueur de hockey, ce n'est pas juste la saison de hockey, c'est un athlète, indique-t-il. C'est plus comme c'était, ils arrivaient au camp pour se préparer pour la saison, ça ne marche plus comme ça. Souvent nos joueurs doivent prendre de la masse musculaire et vont faire ça durant l'été. Souvent les skills : améliorer leurs skills, leur patin. »

Camps d'entraînement conjoints pour les recrues

Par ailleurs, pour la première fois cette année, les Huskies et les Foreurs vont participer à des camps de recrues conjoints avec d'autres équipes de la ligue. Les camps d'entraînement commenceront dans la semaine du 14 août.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine