Retour

Louis-Philippe Gingras enregistre son deuxième album

L'auteur-compositeur-interprète rouynorandien Louis-Philippe Gingras enregistre présentement son second album. Son premier album complet, Traverser l'parc, a été lancé à l'automne 2013. Depuis, il s'est promené un peu partout à travers la province pour présenter ses chansons et il se pose maintenant au mythique studio Breakglass pour huit jours afin d'y enregistrer les pièces de son prochain album. Il a d'ailleurs offert un extrait exclusif de l'album à venir à notre chroniqueuse culturelle, Josée Hardy Paré.

La console de Led Zeppelin

Le studio Breakglass a accueilli de nombreux artistes de renom au fil du temps, dont Arcade Fire, Les Breastfeeders, Half Moon Run, Jean Leloup, Karkwa, Lhasa, Malajube, Patrick Watson et plusieurs autres. La réputation du studio, situé dans le très en vogue quartier Mile-Ex de Montréal (un peu plus haut que le Mile-End, aux limites de Villeray et de Parc Extension mettons), n'est plus à faire.

Sans avoir enregistré dans le studio même, Louis-Philippe Gingras raconte que les légendes du rock Led Zeppelin ont travaillé avec la console du studio, celle-là même qu'il utilise présentement pour enregistrer son album!

« Led Zeppelin a utilisé cette console de son là! En fait, ils ont enregistré un album qui s'appelle [Physical Graffiti] dans les années 70 [avec cette console]. Et la légende dit qu'ils se servaient de cette board-là pour enregistrer des idées musicales ou des jams dans l'avion! Donc, dans une grosse ride d'avion, probablement entre Londres et New York, rien de trop beau pour la classe ouvrière, on sort la grosse console de son! », raconte-t-il.

Il n'est évidemment pas seul dans toute cette aventure. Ses fidèles compagnons sont toujours au rendez-vous. Dany Placard coréalise l'album avec Louis-Philippe, alors que Mathieu Vézio est de retour à la batterie.

Il y aura également plusieurs musiciens invités sur cet album, dont la mère de Louis-Philippe, Suzanne Blais, directrice du Centre Musical en Sol Mineur de Rouyn-Noranda.

Un album plus léger

La teneur de ce prochain album risque d'être plus légère que sur son disque précédent. « Si je compare avec Traverser l'parc, il est moins lourd au niveau des sujets, peut-être moins personnel, moins raconter les détails de ma vie privée », dit-il.

L'artiste a offert un avant-goût exclusif de l'album à la chroniqueuse culturelle d'ICI Abitibi-Témiscamingue, Josée Hardy Paré, que vous pouvez entendre à al fin de sa chronique ci-bas.

Tournées en Europe

Et malgré l'enregistrement de l'album, l'artiste demeure très occupé. Ils voyagent présentement entre le Québec et l'Europe.

« C'est un beau 2016 que je vis. L'enregistrement de cet album-là est condensé entre deux tournées en France, explique-t-il. Je me promène en France avec une fille qui s'appelle Marcie, qui vient de Jonquière [...] Dans le mois de mars je retourne en France avec elle et je me suis booké des shows de Louis-Philippe Gingras, de moi-même, en Belgique et peut-être en France aussi. »

Avec les informations de Josée Hardy Paré

Plus d'articles