Retour

Lubik conclut sa tournée avec les vétérans de Grimskunk en Abitibi cette semaine

Le légendaire groupe punk rock Grimskunk entamait début mars une petite tournée printanière à travers le Québec.  Le groupe rock abitibien Lubik a eu la chance de faire la première partie de cette tournée. Trois dernières dates sont prévues au calendrier et c'est en Abitibi que cette aventure trouvera sa conclusion.

Avec les informations de Josée Hardy Paré

Du rêve à la réalité

Si Lubik s'est retrouvé en première partie de cette tournée, c'est le résultat d'un heureux hasard. Il y a quelques années, les gars ont approché Vincent Peake, le bassiste de Grimskunk afin d'obtenir ses conseils pour préparer leurs premiers spectacles. M. Peake, légende vivante de la scène musicale alternative québécoise, autrefois chanteur de Groovy Aardvark, a accepté et est venu passer quatre jours avec le groupe en Abitibi. C'est un peu là que l'idée est née.

« C'est là que ça a cliqué, explique Alexandre Picard, chanteur de Lubik. On avait lancé l'idée, on pourrait faire une tournée avec Grimskunk, Groovy [Aardvark] et Lubik, ça serait malade. On rêvait.. des rêves de « brosses » et de « crinqués »! Ensuite, quand on a joué au FME, Franz [chanteur de Grimskunk] était là [...] Il a regardé le show. Je pense qu'il a trippé et c'est comme ça que ça a commencé. »

« On était super privilégiés »

Lubik a donc eu l'opportunité de donner une dizaine de concerts en première partie des vétérans de Grimskunk. Selon Alexandre Picard, c'est un moment important pour les musiciens de Lubik, dans leurs coeurs et dans leur carrière. C'est surtout une belle expérience sur le plan humain. Comme si deux familles avaient fusionné ensemble.

« Grimskunk, c'est une grosse famille. Ça fait longtemps. Un band en général, ça devient une famille ce n'est pas trop long. Avec tout ce qui se passe avec un band, ça devient familial, c'est fraternel comme vibe. Eux autres ont ça entre eux autres, ils ont chacun leur rôle, les jobs sont « dispatchées », au final le show part et tout le monde est ensemble. Et nous autres, on était un peu les kids là-dedans, on était super privilégiés, on se sent intimidés, émerveillés par tout ça », raconte-t-il.

En préparation pour un nouvel album

Après la tournée, les musiciens de Lubik comptent composer un nouvel album, dans un tout nouveau contexte. « La « préprod » recommence, on va s'isoler, on change de place. On s'en va encore plus dans le bois, on s'en va à Roquemaure, on se bâtit notre local à nous autres, plus sur mesure, comme on l'imagine. On se bâtit notre petite place de rêve dans le bois pour vraiment recommencer ça, comme on a composé l'album un : c'est un jasant et en jammant, en écoutant du beat tout le monde ensemble. On va faire ça, version deux, avec ce qu'on a acquis et ce qu'on veut faire », indique Alexandre Picard.

La tournée de Grimskunk et Lubik s'arrêtera à La Sarre, au bar La Relève, le 7 avril, à Malartic, au Théâtre Meglab, le 8 avril et finalement, à la Scène Paramount de Rouyn-Noranda le 9 avril.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine