Macamic fête son 100e anniversaire cette année et le cœur des festivités aura lieu du 14 au 22 juillet. Plusieurs activités sont prévues, dont des soirées de musique et de danse et des démonstrations de combats médiévaux.

Pour les enfants, il y aura des jeux gonflables et des courses de boîtes à savon.

La messe du 100e se tiendra à l'église St-Jean-l'Évangéliste et sera célébrée par les pasteurs actuels et ceux qui ont déjà desservi la paroisse.

Il y aura aussi quelques activités de retrouvailles, dont celles des anciennes équipes masculines et féminines de balle molle ainsi que des retrouvailles des pompiers.

Après la parade du 100e, un banquet va clôturer les célébrations, le 22 juillet où 1300 personnes y sont attendues.

Selon le président du comité du 100e, Gilles Parent, les premiers colons sont arrivés à Macamic en 1913.

« Les premiers arrivants sont arrivés en 1913, dès que le pont a été construit [...]. Avant, on devait faire le tour par l'Ontario, par Cochrane et on arrivait jusqu'à La Reine et quand les ponts ont été construits, aux années 1911-1912, le train pouvait passer par Amos donc les premiers colons sont arrivés autour de 1913 se sont installés, ont défriché leur terre comme la majorité des gens à cette époque et la ville a grandi. Il y a des faits à mentionner, au départ, la ville n'était pas prévue où elle est présentement, c'était à 5 kilomètres à l'ouest », dit-il.

Gilles Parent explique que Macamic tire son nom du mot algonquin Makamik qui veut dire « castor boiteux » et « lac des merveilles » en langue crie.

Plus d'articles

Commentaires