Retour

Malartic confectionne son four à pain en famille

Une douzaine de bénévoles ont participé à la confection du futur four à pain du marché public de Malartic. Avec leurs mains et leurs pieds, les enfants et les adultes se sont amusés à préparer la structure d'argile qui formera le four.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Le four à pain est l'attraction qui doit permettre à Malartic de se démarquer des autres marchés publics de la région. La Chambre de commerce et d'industrie, qui pilote le projet, a décidé d'impliquer les citoyens dans sa confection. « Nous, on a décidé de le construire en invitant la population parce que ça divertit la communauté et les gens vont avoir un sentiment d'appartenance aussi », explique l'agente de communication Jessica Petit.

Avec leurs pieds, une partie des bénévoles ont mélangé de l'eau et de la poudre d'argile. À une table tout près, d'autres bénévoles ont pétri un mélange d'argile et de paille.

Voici les étapes réalisées.

Le propriétaire de Four à pain, Jean Laberge, de St-Lambert en Montérégie, a dirigé l'opération. Il constate que la construction de fours à pain est en demande dans la province.

« De plus en plus, les municipalités s'organisent pour avoir un projet rassembleur comme ça. Ça fonctionne très très bien. Dans toutes les communautés où je suis passé, c'est un plus », raconte-t-il. 

L'ouverture officielle du marché public de Malartic et l'inauguration du four à pain auront lieu le 17 septembre. Le rendez-vous hebdomadaire du marché commencera en 2017.

Le four à pain sera aussi accessible à l'ensemble de la population.

Four à pain au Fort Témiscamingue
Par ailleurs, il y a deux semaines, Four à pain Jean Laberge était au Fort Témiscamingue.

Un four à pain a été reconstitué à partir de photos qui dataient de 1864.

Il a été refait exactement à l'endroit où il avait été construit à cette époque.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine