Retour

Malgré les initiatives, le racisme est toujours bien ancré à Val-d'Or, dit Carole Marcil

La superviseure et intervenante de l'organisme Chez Willie à Val-d'Or, Carole Marcil, a livré un poignant témoignage ce matin à la Commission d'enquête sur les relations entre les autochtones et certains services publics.

Elle s'est emportée contre le racisme et la discrimination dont seraient victimes au quotidien les autochtones de Val-d'Or.Elle estime que malgré les multiples initiatives visant à réconcilier les peuples à Val-d'Or, le racisme serait toujours bien ancré.« Que ce soit le système de santé, l’aide sociale, la SQ, le bien-être, la pharmacie, les épiceries, c’est partout! », s’exclame-t-elle. « Et moi, je suis là-dedans 40 heures par semaine, monsieur le juge, j’en vois à toutes les heures des affaires dégueulasses! »Les services de police et de santé seront de nouveau sous la loupe de la commission, vendredi après-midi.Plus d'informations suivront.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine