Retour

Manifestation au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Les enseignants du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue ont manifesté ce matin devant les trois campus de la région. Les portes de l'éblissement sont restées fermées jusqu'à 8 heures. Les professeurs voulaient sensibiliser les étudiants et la population à leurs revendications dans leurs négociations en vue de renouveller leur convention collective.

Avec les informations de Claude Bouchard

Selon le Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue (SEECAT), le gouvernement souhaite imposer plus d'heures d'enseignement, plus de cours différents à préparer et plus de tâches administratives. Cela signifierait, selon les enseignants, moins de temps à accorder aux étudiants. Le gouvernement a offert une augmentation de 3 % sur 5 ans, dont deux années de gel salarial.

Le présidente du Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvie Nicole, résume les offres sectorielles jugées inacceptables...

Les enseignants détiennent un mandat de grève de six jours qui sera déclenchée au même moment que les 400 000 employés du Front commun.

Le président du Conseil du trésor a commenté ce matin les négociations entre le gouvernement et les employés de l'État. Il a mentionné que les offres déposées aux différentes tables de négociation permettaient de respecter le cadre financier du gouvernement et faire du progrès.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine