Retour

Manifestation au Domaine des Pionniers de Val-d'Or

Les travailleurs du Domaine des Pionniers de Val-d'Or ont manifesté cet après-midi. Ils souhaitaient démontrer à leur employeur que leur groupe est solidaire en cette période de négociation, pour le renouvellement de leur convention collective. 

Avec les informations de Sandra Ataman

Les 17 travailleurs de cette résidence privée pour personnes âgées sont actuellement en négociation pour le renouvellement de leur convention collective qui est échue depuis le 31 mars 2015. Ils demandent une augmentation salariale 1,50 $ sur trois ans.

Le 5 mai dernier, ils ont voté unanimement en faveur d'une grève qui pourrait être déclenchée au moment opportun.

« Les oreilles sont fermées, l'employeur n'est pas ouvert à discuter de ce côté-là. Alors, il y a deux semaines, nous avons eu une assemblée générale, les travailleurs, les travailleuses du Domaine de Pionniers sont très présents, ils sont crinqués, ils veulent vraiment aller en grève parce qu'ils font affaire à un employeur très fermé. Alors ils se sont voté un mandat de grève à 100 %, donc on attend vraiment de procéder dans les prochains jours. Il y a des délais à respecter, alors c'est de ce côté-là qu'on s'enligne actuellement », a déclaré la vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS), Annick Trottier.

Les travailleurs du Domaine des Pionniers ont reçu l'appui d'une soixantaine de membres du Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue actuellement en congrès à Val-d'Or.

« C'est une négociation qui piétine et là les travailleurs et travailleuses veulent améliorer leurs conditions de travail. Ils veulent négocier avec l'employeur. Alors on est venu offrir toute notre solidarité à ces travailleuses et travailleurs-là [...] Quand les gens sont bien rémunérés, il y a moins de roulement de personnel, les gens aiment leur travail, ils vont rester à l'emploi de ce centre d'hébergement là », a affirmé le président du Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue, Donald Rheault.

En 2007, les travailleurs du Domaine des Pionniers ont été en grève durant 3 mois.

Plus d'articles

Commentaires