Retour

Manifestation silencieuse au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

En cette journée de congé pour les étudiants, les enseignants du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue utilisent leur journée de planification de programme pour tenir un geste de résistance passive. Ils se sont rassemblés à l'entrée principale du campus de Rouyn-Noranda pour corriger en silence afin de sensibiliser la population à la lourdeur de leur tâche.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Pour la présidente du Syndicat des enseignants et enseignantes du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvie Nicole, l'action de donner un cours n'est que la pointe de l'iceberg du travail d'enseignant.

Bien qu'il n'appuie pas formellement les revendications du syndicat, le directeur général du cégep, Sylvain Blais, juge que les enseignants ont le droit d'afficher leur désaccord. Il qualifie par ailleurs de bons le climat et la collaboration avec les enseignants.


Les enseignants du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue se sont dotés d'un mandat de grève de six jours le 30 septembre dernier. Ils tiendront une première journée de grève en même temps que l'ensemble de la fonction publique, le 26 octobre prochain.

Plus d'articles

Commentaires