Retour

Manifestation sur la route 101 à Timiskaming First Nation le 27 septembre

Les membres de la communauté autochtone de Timiskaming First Nation prévoient organiser une manifestation sur la route 101 le 27 septembre. Ils comptent ralentir la circulation sur les portions de la route qui traverse la communauté pour dénoncer les ordres d'expulsion qui visent plusieurs de leurs membres qui possèdent des maisons et des chalets sur le Lac des Quinze, à Angliers.

Avec les informations de Boualem Hadjouti

« On a eu une lettre la semaine passée en disant qu'ils vont démolir tous les camps à Lac des Quinze à Angliers. On a cinq maisons que le monde reste là à l'année, ça fait partie de nos territoires, on ne veut pas être achalé à cause de ça, affirme Steve King, membre du conseil de bande de Timiskaming First Nation. On voulait régler, peut-être payer des taxes s'il fallait, mais ils ne veulent pas s'asseoir. Ils nous ont envoyé des [avis d'expulsion], puis ils ne nous parlent pas, parce qu'ils pensent que c'est leur terrain et non le nôtre. »

M. King rappelle que l'année dernière, une manifestation similaire a eu lieu à Angliers pour dénoncer des ordres d'expulsion similaires, mais qui ont été annulés par la suite.

Il veut aussi que sa communauté et le gouvernement du Québec trouvent un terrain d'entente pour partager la gestion des ressources qui appartiennent à la communauté. « On veut juste s'entendre avec le gouvernement puis gérer ensemble nos territoires ici pour bien contrôler la faune et n'importe quoi de A à Z. On veut être impliqués puis on veut être capables de construire sur nos terres, soit près des lacs où est-ce qu'on peut vivre notre culture un peu plus que juste sur une réserve », précise Steve King.

Le ministère responsable des Affaires autochtones du Québec indique de son côté qu'il est en discussion avec la communauté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine