Retour

Marc Lemay ne briguera pas la mairie de Rouyn-Noranda : « Je n'ai pas l'intention de me taire », dit-il

Le bâtonnier de l'Abitibi-Témiscamingue et ancien député bloquiste de la circonscription Abitibi-Témiscamingue, Marc Lemay, ne compte pas briguer la mairie lors des prochaines élections municipales. Il compte toutefois rester présent au sein des débats municipaux.

L’avocat Marc Lemay avoue avoir ressenti beaucoup de pression lors des derniers mois quant à la réflexion qu’il a effectuée entourant la possibilité qu’il se présente aux prochaines élections en novembre.

L’ancien député bloquiste de la circonscription d’Abitibi-Témiscamingue avait laissé entrevoir la possibilité d’ajouter la mairie comme un nouvel objectif politique. « Plusieurs ont insisté pour que je sois candidat à la mairie, et j’ai décidé d’y réfléchir beaucoup. Après mure réflexion, je me suis payé un cadeau de fête, c’est-à-dire que j’ai décidé de m’occuper de moi », explique-t-il.

Ce n’est pas sans regret que M. Lemay annonce cette décision. Il estime avoir une vision et une passion pour sa ville, en plus de croire en son potentiel.

« Je ne crois pas qu’actuellement on puisse être maire d’une ville comme Rouyn-Noranda avec aussi peu de vision, ce qui est malheureusement le cas de certains de ceux et celles qui briguent les suffrages et qui voudraient être maire de Rouyn-Noranda », croit-il.

« Je n’ai pas l’intention de me taire »

Marc Lemay a tenu à souligner que cette décision ne représentait pas le retrait de sa présence au cœur des débats municipaux.

Dans un autre ordre d’idée, Marc Lemay déplore que plusieurs dénoncent les mauvais coups de la ville sans pourtant amener de réflexion.

« Je commence à être un peu tanné d’entendre la Chambre de commerce qui se choque contre la ville de Rouyn-Noranda ou le député et qui ne propose rien! », s’exclame-t-il.

À cet effet, il croit que les personnes qui critiquent l’appareil municipal osent réfléchir à leur pouvoir et leur effet sur Rouyn-Noranda.

Il déplore aussi le fait qu'aucun candidat externe à l'actuel Conseil de ville ne se soit manifesté pour les élections prévues pour novembre.Autres projets

Marc Lemay termine bientôt son mandat à titre de bâtonnier de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec.Il prend d’ailleurs en main un projet qui lui tient à cœur, de concert avec le conseil d’administration de l’Association des avocats et avocates de province (AAP).

Plus d'articles

Commentaires