Retour

Marche pour l'élimination de la pauvreté à Rouyn-Noranda

Plusieurs personnes ont souligné, samedi, la Journée mondiale du refus de la misère en marchant dans les rues de Rouyn-Noranda.

La 23e édition de l'événement se déroulait cette année sous le thème « mort de pauvreté ». La manifestation visait à attirer l'attention sur la situation des personnes qui vivent dans la pauvreté.

« Il y a des gens qui, de plus en plus, doivent se priver de choses au quotidien. Un exemple bien précis, cette année avec la hausse plus grande du bœuf haché, des gens n'ont plus les moyens de se payer pâté chinois, hamburger, tout ce qui est bœuf haché. Qu'est-ce qui est aussi mort de pauvreté? Des logements de qualité, les fruits et les légumes, la dignité des gens », affirme le délégué régional de la table d'action contre la pauvreté au collectif pour un Québec sans pauvreté, Jean-Pierre Hétu.

Les organisateurs de la marche comptent interpeller le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Luc Blanchette, sur la pauvreté dans la région

Par ailleurs, la manifestation a coïncidé avec la marche régionale des femmes, placée sous le thème « Libérer nos corps, nos terres et nos territoires ». Les organisateurs voulaient, entre autres, dénoncer les inégalités sociales entre les hommes et les femmes.

La marche visait aussi à soutenir la demande d'une enquête nationale pour faire la lumière sur les disparitions et les meurtres non résolus de femmes autochtones.

Plus d'articles

Commentaires