Retour

Marcher de Landrienne à Amos pour sensibiliser au trouble du déficit de l'attention

Une mère de famille de Landrienne a entrepris une marche jusqu'à Amos pour sensibiliser la population au trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

D'après le reportage de Sandra Ataman

Nadia Beaulieu a un fils qui a été diagnostiqué TDAH,  il y a six ans.  Le manque de ressource pour lui venir en aide a poussé cette mère de trois enfants à créer un groupe de soutien pour les parents du secteur d'Amos.

Son fils Nolan Raymond, huit ans, décrit le TDAH ainsi : « C'est pour les personnes qui sont dans la lune, qui ont un trouble de l'attention, qui ne sont pas attentives et ils ont de la difficulté à ne pas toucher des choses. »

C'est pour Nolan que Nadia Beaulieu a créé, il y a un an, le groupe de soutien Gigoter Lune.

Le groupe permet tout simplement aux parents de discuter de ce qu'ils vivent.

« Juste donner la chance de ventiler, parce que des fois ce n'est pas facile [...] Ce n'est pas tout le monde qui comprend la problématique. C'est des activités aussi familiales, parce qu'on ne veut plus sortir comme parent parce qu'on se dit : '' ils courent partout, ils ne sont pas gentils ''. On se fait regarder par les autres. C'est de socialiser ensemble et que les enfants ne se fassent pas juger aussi, qu'ils se fassent des amis », explique Nadia Beaulieu. 

Avec cette marche de Landrienne à Amos, Nadia Beaulieu s'est aussi fixé un objectif d'amasser 300 dollars pour lui permettre d'organiser des activités avec son groupe de soutien.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine