Retour

Maternelle 4 ans à temps plein : les élèves de milieux défavorisés n'auraient pas toujours la priorité

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ) dénonce la façon dont sont attribuées les places de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé dans la région. Selon la Fédération, des familles bien nanties profitent du service pour économiser de l'argent.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Le nombre de classes de maternelle 4 ans en milieu défavorisé est en constante augmentation. Dans la région, il y en a maintenant 12, réparties dans les cinq MRC.

Les écoles qui offrent ce service ont été sélectionnées à partir de l'indice de milieu socio-économique. Le gouvernement a identifié les quartiers plus défavorisés à l'aide de cet indice. Les gens qui y demeurent peuvent envoyer leurs enfants à la maternelle 4 ans.

Le problème, selon la Fédération des intervenantes en petite enfance, c'est que des parents plus fortunés demeurent parfois dans ces quartiers et envoient quand même leurs enfants à la maternelle. Le résultat est que certains services de garde perdent des enfants, selon Dominik Michaud, la vice-présidente de la FIPEQ.

« Souvent, les parents vont partir pour la maternelle 4 ans parce que ce qu'ils publicisent beaucoup, c'est que la maternelle 4 ans est gratuite. Le parent, souvent, va choisir la place gratuite et partir en milieu scolaire », explique-t-elle.

La Commission scolaire Harricana, qui dirige trois classes de maternelle 4 ans, soit deux à Barraute et une à La Corne, affirme avoir choisi ces endroits puisqu'ils sont défavorisés et parce qu'il n'y avait pas de service de CPE. Le directeur général, Yannick Roy, croit que ce type de classe est nécessaire. « Est-ce que ce sont tous des enfants dont les parents sont peu scolarisés? Je dirais que non », admet-il, mais il souligne que les données ministérielles indiquent que davantage de familles défavorisées y résident.

La FIPEQ déposera un mémoire au gouvernement dans les prochaines semaines pour lui faire part de la situation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards