Retour

Meurtre de Marie-Ève Charron : Lévis Landry subit son enquête préliminaire

L'enquête préliminaire sur Lévis Landry a débuté vendredi matin au palais de justice de Val-d'Or. Il est accusé du meurtre au second degré de Marie-Ève Charron, dont le corps avait été découvert le 9 mai 2016 dans le sous-sol d'un bloc appartement de la rue Plessis, à Val-d'Or.

Avec les informations Thomas Deshaies

Des proches de Marie-Eve Charron ont assisté à l'audience, bouleversés par les témoignages.

Un sergent détective de la Sûreté du Québec a été appelé à témoigner, ainsi que la docteure qui a pratiqué l'autopsie sur le corps de la défunte.

Certains proches ont quitté la salle lorsque que le sergent a décrit le moment où le corps de la femme de 36 ans a été découvert.

Quand à lui, Lévis Landry n'a laissé paraitre aucune émotion, tout en restant attentif au déroulement des procédures.

Une ordonnance de non-publication nous empêche de rapporter les propos des témoins.

L'enquête préliminaire est l'étape qui permet de déterminer s'il y a matière à procès.

Au terme du processus, les accusations qui pèsent contre M. Landry pourraient être réduites et devenir des accusations d'homicide involontaire coupable.

La différence entre ces deux accusations résident dans l'intention ou non de causer la mort, ce qui pourrait avoir un effet sur la durée de la peine d'emprisonnement si Lévis Landry est reconnu coupable.

La juge Denis Descôteaux devra trancher cette question à l'issue de cette étape.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine