Retour

Mine de lithium à La Motte : Blanchette estime qu’il y aura un BAPE

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, croit qu'il y a de fortes chances qu'une évaluation du Bureau d'audience publique sur l'environnement (BAPE) pour le projet de Sayona Québec à La Motte ait lieu.

Avec les informations de Piel Côté

Cette sortie survient alors que plusieurs s'inquiètent des répercussions du projet en raison, entre autres, de sa proximité avec l'esker Saint-Mathieu-Berry.De son côté, la minière Sayona Québec vient de rendre publique son étude environnementale sur le projet et tente de se faire rassurante.Bien que la ministre québécoise de l'Environnement possède le pouvoir discrétionnaire d'imposer un BAPE, son collègue et ministre responsable de la région, Luc Blanchette, estime qu'il y a de fortes chances que le projet soit soumis à cette procédure.Les nombreuses craintes soulevées par les citoyens dans la région justifieraient, selon M. Blanchette, la tenue du BAPE.

Une décision prématurée

Son confrère, le député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, croit qu'il est prématuré de prendre une décision sur la tenue d'un BAPE.M. Bourgeois a toutefois rappelé que la quantité minimum de production requise pour tenir des audiences publiques sur l’environnement est de 2000 tonnes.Dans le moment, Sayona Québec prévoit traiter 1900 tonnes de minerai par jour.

Pas de risque pour l’eau, dit la minière

Sayona Québec indique dans son étude environnementale que son projet ne menacera d'aucune façon la qualité de l'esker St-Mathieu –Berry.

Selon elle, le projet est plus bas que l'esker, qui se retrouve d'ailleurs isolé par un socle rocheux.C’est ce qu’affirme le directeur du développement durable d'Authier Lithium, Marc Parson.

Sayona Québec prévoit tenir deux assemblées de consultations publiques le 19 juin à La Motte et le lendemain dans la communauté de Pikogan.

Plus d'articles