Retour

Mine de lithium à La Motte : des citoyens se mobilisent

Une nouvelle mobilisation s'organise à La Motte et dans les villes environnantes en lien avec le projet Authier de la minière australienne Sayona Mining, qui souhaite construire une mine de lithium à ciel ouvert.

Un texte de Lise MilletteAprès des rencontres d'informations, parfois houleuses, voilà que des citoyens ont formé le Comité citoyen de protection de l'esker. Ce groupe de sympathisants espère poursuivre les discussions et obtenir la tenue d'études indépendantes sur ce projet.

La citoyenne Élise Blais-Dowdy est l'une des instigatrices de ce mouvement. Elle invite toute personne concernée à se joindre au comité.

Mme Blais-Dowdy insiste sur le caractère citoyen et indépendant de cette démarche.

Les mandats et orientations de ce comité sont encore à bâtir et à définir, au fur et à mesure que des membres se joindront au comité.

Une piste est toutefois bien engagée, celle d'obtenir des réponses et des informations impartiales.

« Au premier plan figure la demande de tenue d'études indépendantes des impacts du projet, autant sur l'esker Mathieu-Berry, en particulier, et en général aussi, sur tous les autres impacts qui pourraient atteindre les écosystèmes et les lacs avoisinants », soutient-elle.« Et [il faut qu'au] sein de ces études-là soient aussi inclues des impacts sur l'environnement social donc au niveau économique, de l'habitation, du transport routier et du climat social », ajoute Mme Blais-Dowdy.

Le projet d'exploitation de lithium de Sayona Mining serait situé à proximité de l'esker Saint-Mathieu-Berry. Selon Mme Blais-Dowdy, il serait impératif de livrer les études réclamées avant l'émission des permis d'exploitation.Un groupe Facebook, a été créé afin de permettre à la population de joindre les membres de ce nouveau regroupement.Le comité est ouvert à toutes les personnes soucieuses de la préservation de la qualité de l'eau ainsi qu'aux membres des premières nations.

Plus d'articles