Retour

Mine Goldex : entrée en production d'une nouvelle zone pour 8 ans d'exploitation de plus

La mine Goldex à Val-d'Or célèbre, aujourd'hui, la mise en production de la zone Deep 1. La compagnie Agnico Eagle, propriétaire de Goldex, souligne le tout avec ses employés et leurs familles.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

Le développement de cette zone, située entre 850 et 1200 mètres sous terre, permet de prolonger la durée de vie de Goldex de 8 ans, soit jusqu'en 2025. 500 travailleurs conservent ainsi leurs emplois.Un système novateur pour transporter le minerai sur de longue distance, sous terre, a été installé pour poursuivre le développement de cette mine.

« On parle d'environ 40 km de développement pour mettre en production Deep 1. C'est une zone qui est située sous le fond du puits actuel, donc il y a beaucoup de développement à faire [pour compléter] l'installation de notre système de manutention du minerai le Rail-Vayor qui est un système novateur. Le Rail-Vayor est capable de négocier des courbes contrairement au convoyeur conventionnel. Il y a aussi plusieurs avantages côté hygiène industrielle ça génère beaucoup moins de poussière, ainsi de suite », explique le directeur général de la mine Goldex, Frédéric Mercier-Langevin.

Pour les employés de Goldex, le développement de la zone Deep 1 permet d'assurer leur avenir professionnel. « C'est une très bonne nouvelle pour tous les employés et pour tous les commerçants en ville. Ça crée de l'emploi et c'est rassurant pour les employés », affirme Marco Descôteaux, coordonnateur senior en santé et sécurité.

Pour sa part, Marco Boisonneau, contremaitre au concentrateur, souligne « qu'avec cette annonce-là, je m'enligne pour la retraite... je vais en avoir assez. Je n'aurai pas besoin d'aller voir ailleurs. »

Le prolongement de Goldex permettra de poursuivre la restauration du site minier orphelin Manitou. Rappelons que les résidus alcalins de Goldex sont transportés par pipeline, sur une distance de 24 kilomètres jusqu'au site minier orphelin.

Plus d'articles

Commentaires