Retour

Minières en Abitibi-Témiscamingue : plus de 3 millions $ en dons et commandites en 2015

Les minières investissent dans plusieurs sphères de la communauté en Abitibi-Témiscamingue. Que ce soit dans les festivals, les écoles ou encore les équipes sportives, les dons se chiffrent à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Ce reportage est le deuxième d'une série sur l'industrie minière en Abitibi-Témiscamingue

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Investissements en culture

La directrice générale de la Corporation des Fêtes pour tout le monde de Rouyn-Noranda, Christine Morasse, croit que les mines ont d'ailleurs permis à la scène culturelle d'évoluer.

Selon elle, ils sont responsables du fait que des artistes internationaux performent maintenant dans la région.

« Cette année, nous autres, ça s'est produit avec la minière Iamgold à qui on a mentionné qu'on était sur le point de signer The Offspring, mais à cause de la faiblesse du dollar canadien, on n'arrivait pas à verser le montant demandé, Iamgold a décidé de nous offrir le montant qu'il manquait. »

10 % en dons pour le secteur de la santé à Rouyn-Noranda

À la Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda, 10 % des dons proviennent du secteur minier selon la directrice générale, Claudette Carignan.

« Ça a un impact aussi sur tous les dons qu'on va chercher parce que c'est un des grands employeurs dans la région, les gens qui travaillent-là ont souvent les moyens et deviennent des donateurs potentiels, c'est pour ça que c'est important qu'elles soient présentes. »

Prudence chez le syndicat des enseignants de l'Abitibi-Témiscamingue

Depuis quelques années, certaines mines investissent aussi en éducation.

Le président du syndicat des enseignants de l'Abitibi-Témiscamingue, Luc Gravel, croit qu'il faut toutefois être prudent.

« Est-ce qu'on trouve ça acceptable qu'une entreprise qui donne plusieurs milliers de dollars à une école demande par la suite aux étudiants de porter les couleurs de leur entreprise ou encore d'afficher leur logo dans le gymnase. Au niveau éthique, on a une certaine réticence par rapport à ça. »

Au total dans la région, c'est plus de 3 millions de dollars que les minières ont investi en dons et commandites en 2015.

Plus d'articles

Commentaires