Retour

Mise à jour économique : réactions mitigées en Abitibi-Témiscamingue

Le ministre québécois des Finances, Carlos Leitao, a présenté sa mise à jour économique mardi après-midi. Il a annoncé un surplus de 2,2 milliards de dollars en 2016-2017. Des réactions mitigées ont été émises rapidement à propos des dossiers qui concernent l'Abitibi-Témiscamingue.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Des millions pour la santé et l'éducation

En santé le gouvernement va investir 100 millions de dollars supplémentaires cette année et 300 millions en 2017-2018. Toujours en santé, le ministre des Finances a annoncé l'abolition de la taxe santé le 1er janvier 2017. En éducation, le gouvernement investira 35 millions supplémentaires en 2016-2017 et 110 millions en 2017-2018.

Le député d'Abitibi-Ouest, François Gendron, affirme que dans ces deux domaines, les sommes sont loin de compenser les coupes des dernières années. « On rebâtit ce qu'on a débâti d'une façon tellement grandiose... Puis on dit: "Je vais reposer 3,4 briques alors que la maison qu'on a débâtie contenait 1000 briques. Alors, qu'on en mette une dizaine sur la façade pour dire qu'on est en train de remonter ce qu'on a démoli." », illustre-t-il.

La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Régine Laurent, abonde dans le même sens. « 100 millions pour toute la province, maintenant pour l'année courante, c'est comme une goutte d'eau. Et 300 millions pour l'année d'après, ça ne répond même pas au coût du système, le chauffage, l'entretien, etc. », calcule-t-elle.

Johanne Jean, rectrice de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, accueille l'annonce d'une somme de 35 millions de dollars pour l'année en cour dans le domaine de l'éducation avec enthousiasme. « Ce n'est jamais assez, mais je vous dirais que c'est vraiment une bonne nouvelle face aux compressions auxquelles on a fait face au cours des trois ou quatre dernières années [...] Au niveau de l'enseignement supérieur, ce qu'on a réussi à lire entre les lignes, c'est que possiblement que des argents supplémentaires seraient destinés aux étudiants qui ont des besoins particuliers ou pour retenir les étudiants d'origine étrangère », avance-t-elle.

De l'argent pour les régions

Le ministre des Finances, Carlos Leitao a aussi annoncé un investissement de 100 millions de dollars pour les deux prochaines années afin de stimuler l'économie. De l'argent qui servira notamment au développement économique des régions et au tourisme.

Il s'agit d'une bonne nouvelle selon la directrice générale de la chambre de commerce et d'industrie de Val-d'Or, Hélène Paradis. « On avait rencontré le ministre, on avait eu des rencontres avec lui au mois de septembre. On avait senti une sensibilité du ministre face à la réalité du développement régional et on est contents de voir que ces rencontres ont porté fruit. Ce qui va être important de voir, maintenant, c'est comment tout ça va se déployer en région », indique-t-elle.

Le gouvernement prévoit à nouveau un surplus budgétaire de 2,2 milliards l'an prochain.

Plus d'articles