Retour

Mobilisation pour une consigne sur les bouteilles de vin

À Val-d'Or, trois organisations syndicales, la CSN, le SCFP-Québec et les Métallos se sont mobilisés pour réclamer l'instauration d'une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux.

Un texte de Lise Millette

Elles ont organisé samedi une campagne pour inciter les citoyens à signer une pétition dans ce sens.

Le président du Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec (CCATNQ) pour la CSN, Félix-Antoine Lafleur, insiste sur le précédent déjà existant avec les bouteilles de bière.

« Les bouteilles de bière qu'on consigne actuellement peuvent être réutilisées jusqu'à 15 fois avant d'être recyclées et lorsqu’elles sont recyclées, on les récupère de 98 % à 100 %, dit-il. On ne voit pas pourquoi le comportement qu'on voit là ne peut pas s'appliquer avec les bouteilles de vin qui pourraient obtenir un taux de succès probablement semblable selon les évaluations qui ont été faites. »

Le syndicat des métallos en Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec déplore que faute de matière de verre, certaines entreprises de récupération doivent s'approvisionner en dehors du Québec.

« Si on va chercher simplement 50 % des 14 millions de bouteilles qui se retrouvent [à la poubelle], déjà là, on serait gagnant. Puis ça ferait travailler des gens et on ne serait pas obligés d'aller chercher des bouteilles dans d'autres provinces et ça ferait sauver des coûts pour l'employeur », explique le représentant syndical Éric Matte.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine